Cyrille FrankData RoomLes Experts

Dopez votre présence Facebook grâce aux applications

Mettre en place un site vitrine basique sur Facebook n’a aucun intérêt, ni pour vous, ni pour les utilisateurs. Pour aller plus loin et vous différencier, il faut pénétrer dans l’éco-système applicatif du réseau social. Et vous « accrocher” un peu…

1- Pages ou groupes, quel choix faire ?

Groupes Facebook
Groupes Facebook

Les groupes (accessibles en lien de colonne de gauche : “créer un groupe”)  limités à 5 000 membres, servent aux membre à communiquer entre eux. Aucune voix n’est en théorie supérieure aux autres, c’est l’esprit communautaire qui prime. Cette communauté peut être ouverte ou fermée et comporter ou un plusieurs administrateurs.  L’administrateur peut envoyer des messages aux membres, lesquels atterrissent dans leur boîte de réception et dont ils sont notifiés par e-mail.

Les pages Facebook sont non limitées en nombre de membres. Elles sont cependant principalement à usage unidirectionnel : des créateurs vers les fans, même si ces derniers peuvent interagir. L’administrateur des pages communique avec les fans via les mises à jour, qui apparaissent plus discrètement dans le dossier « Mises à jour » des boîtes de réception. Les pages peuvent héberger des applications et proposer plus d’interaction avec les visiteurs.
Autre atout marketing, elles disposent d’un outil de statistique qui rend compte du nombre de fans, des pics d’abonnements et désabonnements, du profil de l’audience (sexe, âge).

Quelle option choisir ?

Pour bâtir et animer une communauté active mais de taille modeste (moins de 5 000), les groupes sont tout à fait indiqués. Les messages directs permettent d’inciter les membres à être actifs : débattre, commenter, publier… Idéal pour les mobilisations temporaires.

En revanche, pour construire une communauté pérenne, une audience massive, pour diffuser au maximum les valeurs de la marque, les pages sont plus adaptées. Elles permettent de transmettre des informations régulières via un site web ou d’un blog à un auditoire plus passif. Vos publications seront affichées sur le mur de vos fans et les accompagneront au jour le jour.

2- Personnaliser sa page Facebook

Personnalisation via Pagemodo
Personnalisation via Pagemodo

Pour émerger dans la masse des pages de fans, il faut pouvoir se distinguer. Et notamment par le graphisme. Pour cela il faut recourir au code FBML, qui n’est pas très éloigné du code html.

Vous pouvez essayer de créer votre propre graphisme en html et importer le code dans l’onglet static FBML (avec quelques petites différences de mise en forme quand même liées aux particularisme de certaines balises propriétaires de Facebook).

Voici dix codes FBML déjà crées pour intégrer un encart d’inscription à une newsletter, des statistiques Google Analytics, un formulaire d’inscription…

Ou vous pouvez aussi recourir à des sites fournissant des solutions “clés en main”. C’est le cas de Pagemodo qui propose la création automatique d’une page personnalisée sur la base de plusieurs modèles. Vous choisissez le “template”, vous importez vos images et entrez vos textes et l’application génère le code d’elle-même. La version gratuite est limitée à la création d’une seule page.

3- Créer de l’interaction avec les utilisateurs

L'autorisation "OAuth 2.0"
L'autorisation "OAuth 2.0"

Les plugins sociaux vous permettront d’ajouter des fonctions interactives à la fois à votre page Facebook et à votre site ou blog : bouton “j’aime”, boîte “j’aime”, flux d’activités, recommandations, listes des photos de vos abonnés…

Pour obtenir le bon code, il vous faudra auparavant enregistrer votre site sur la page des développeurs de Facebook

Pour aller plus loin dans l’interaction avec les utilisateurs et passer le niveau supérieur, vous pourrez développer une application qui requiert leur autorisation (jeu concours, quiz etc.). Il sera alors nécessaire de mettre en place une procédure d’autorisation via le protocole OAuth 2.0

Là, on entre sur le terrain du développement, relativement accessible, mais ardu : voici le guide Facebook pour s’y retrouver un peu, si le cœur vous en dit.

4- Dix applications pour enrichir votre page

Pour ajouter des applications à sa page, il faut se rendre sur sa page puis cliquer sur Modifier : Page > Plus d’applications (parcourir plus) > (choisir une application ) > Ajouter l’application à ma page.

1/ Evènement : créez et annoncez un évènement à votre communauté. Indispensable pour fédérer votre groupe que de se rencontrer dans la “vraie vie”.

2/ Twitter : Vous pouvez synchroniser votre compte Twitter avec Facebook, de sorte de publier vos messages automatiquement du premier vers le second.

Slideshare Facebook
Slideshare Facebook

3/ Networked blogs : publiez automatiquement vos billets de blog sur l’un des onglets de votre page.

4/ PodCast Player : partagez de l’audio, des interviews, podcasts sur votre profil.

5/ Tigerlily : application qui vous permet de personnaliser vos onglets de page facebook en y ajoutant votre flux Twitter, vos photos Flick’r, des vidéos personnelles…

6/ Social RSS : ajoutez un ou plusieurs flux RSS à votre page Facebook, soit en box latéral à droite, soit en onglet.

7/ Facebook Video (application par défaut) : partagez des vidéos , démos de produit, clips publicitaires

8/ Page Maps : affiche une mini-carte (avec lien vers une plus grande carte) où se trouvent vos boutiques, bureaux, succursales etc.

9/ My LinkedIn Profile : Créez un badge de votre profil LinkedIn sur votre profil Facebook

10/ SlideShare : ajoutez des présentations slideshare à votre page. Le problème est que s’affichent par défaut les présentations les plus populaires des autres, pas les siennes. Lesquelles ne sont accessibles qu’en 2e onglet…

Découvrez l’ensemble des autres applications Facebook

Toutes ces applications et les possibilités techniques offertes par l’outil ne doivent pas vous éxonérer de réfléchir au pourquoi de la chose. La tentation est forte de faire les choses parce que c’est possible. “Tiens, si j’ouvrais un nouvele onglet et y mettais mes présentations d’entreprise ?” Quel intérêt pour une cible grand public ?

Réfléchissez d’abord à la stratégie, à l’offre de service qui pourrait séduire votre cible et partez ensuite en quête des outils ad hoc. Pas le contraire. Ce dossier nécessairement lacunaire n’a d’autre fin que de vous donner une idée des possibilités de Facebook. Mais il existe des milliers d’applications…

La semaine prochaine : les chiffres de Facebook

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

7 thoughts on “Dopez votre présence Facebook grâce aux applications”

  1. Très bon article!
    Juste une petite précision pour la limite de 5000 membres sur les groupes, elle n'est effective que sur l'envoi de messages au membres du groupe:
    Si plus de 5000 membres, l'option disparaît, mais un groupe peut tout à fait avoir + de 5000 membres (même si l’intérêt devient moindre sans l’envoi de messages)

    1. Merci Kamel de cette précision en effet ! A trop raccourcir le message pour le simplifier, je l'ai amputé… Je vais ajouter cette info essentielle.

  2. Article très intéressant sur comment aborder la création d'une communauté sur Facebook.

    En plus des applications pour enrichir sa page, il faut aussi penser aux applications de community management qui ont deux grandes fonctions :
    – garder le contrôle des échanges (modération) ;
    – animer la communauté et interagir avec les fans.

    Car le succès d'une page s'appuie sur la qualité des échanges et de l'animation : animer, et qui plus est régulièrement, permet de fidéliser ses fans et d'en augmenter le nombre.

    Il existe plusieurs solutions, généralement à destination des professionnels, qui sont assez lourdes à mettre en place et chère. Oorook est une application qui s'installe en quelques secondes. C'est un outil complet de community management gratuit dans sa version de base. N'hésitez pas à le tester !

    Ian

  3. Je viens d'essayer toutes les Apps que je ne connaissais pas:
    LinkedIn: erreur qd je tente d'ajouter l'onglet, sur mon profil comme sur les Pages que je gère
    SocialRSS: Erreur lors de la validation d'un flux. Idem: n'apparaît pas ds les onglets
    Page Maps: la page de l'App reste désespérement blanche…
    Tigerlily: où est l'App?
    Je n'ai pas de podcast pour essayer l'App, peut-être que celle-ci fonctionne. Apparemment il faut un compte sur Podbean…

    NetworkedBlog & Twitter sont 2 valeurs sûres! je les conseille!
    SlideShare comme vous dîtes, avec ses options par défaut, n'a pas grand intérêt!

    Non citées dans l'article, il y a aussi les Apps gratuites (2 au choix) de http://involver.com/applications/free/ et ça marche!

    Oorook aucun problème ça marche aussi! Merci Ian!

    Je viens un peu de perdre mon temps… :-(
    ré-essaierai demain…

    Merci qd même!

    Conclusion: Vive le FMBL, do it yourself!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This