ActualitéMarketing & Communication

[E-publicité] Les news à retenir: Google Adwords, les fans sur Facebook, et une nouvelle plateforme RTB

24 moteurs de recherche et comparateurs de prix invités à labelliser les publicités… Adventori, 1er acteur français à se lancer dans le DCO… Google Adwords met au point les campagnes universelles… Retour sur l’actualité de la publicité online.

La FTC somme 24 groupes Internet de clarifier la distinction entre contenus éditoriaux et publicitaires

Il y a environ deux semaines, une étude Ifop sur l’utilisation des moteurs de recherche en France révélait que 36% des utilisateurs de Google confondent les liens sponsorisés et les liens naturels.

Cette question d’une distinction trop floue entre les contenus publicitaires et éditoriaux se pose aussi aux Etats-Unis : le 23 juin, la Federal Trade Commission a adressé une lettre à 24 entreprises du Web, dont Google et Microsoft, les invitant à rendre les publicités plus reconnaissables. D’après cette autorité, chargée de contrôler et prévenir les pratiques commerciales frauduleuses et fallacieuses sur le marché américain, les entreprises identifient moins nettement les contenus publicitaires depuis quelques années. Les moteurs de recherche et autres comparateurs de prix devront mettre en place un certain nombre d’indicateurs visuels pour labelliser clairement les publicités.

shutterstock_116997757


Adventori lance la 1ère solution DCO (Dynamic Creative Optimization) sur le marché français

Adventori, plateforme spécialisée dans le marketing web-to-store, est le 1er acteur français à se lancer dans le DCO (Dynamic Creative Optimization). Cette solution publicitaire se fonde sur l’exploitation des données pour exposer les internautes à des publicités contextuelles «intelligentes» en temps réel, adaptées à leur profil. Par exemple, une annonce pour une marque de vêtements sera personnalisée en fonction du climat de la région où se trouve l’internaute (voir l’image ci-dessous).

Le DCO, déclinable sur tous les formats (display, vidéo et mobile), permet aux annonceurs de ne plus s’adresser à tous les internautes de manière uniforme, mais de proposer à chaque personne un message adapté. D’après Adventori, cette technique, qui s’inscrit dans la tendance du Big Data au service de la personnalisation des contenus, permettrait d’augmenter le taux de clic de 40 à 200%.

adventori


Google : des campagnes AdWords universelles pour mieux cibler les terminaux mobiles

A partir du 22 juillet prochain, les campagnes Adwords de Google deviendront universelles. Explication : jusqu’à présent, l’annonceur avait le choix de faire paraître ses publicités uniquement sur ordinateur, ou également sur tablette et mobile, ce qui nécessitait de dupliquer les mots-clés et les campagnes. Dans moins de trois semaines, il pourra se contenter de créer une seule campagne, qui ciblera par défaut les trois supports.

Autre nouveauté : la possibilité de modifier les enchères en fonction de la situation géographique des visiteurs et de l’heure de la journée, ce qui permettra aux annonceurs d’optimiser leur taux de conversion.

Cette mise à jour semble une réponse naturelle de Google à la part croissante de la navigation sur le web via tablettes et smartphones : actuellement, l’Internet mobile représente 15% du trafic web mondial.


Airpush dévoile AirDSP, sa nouvelle plateforme RTB mobile

Le réseau de publicité mobile AirPush, récompensé lors des Mobile Excellence Awards 2012, se lance dans le RTB avec sa plateforme AirDSP. D’après BFMTV, cette nouvelle plateforme offre aux 5000 annonceurs d’AirPush des outils d’optimisation et de ciblage très avancés : l’Optimizer offre notamment à n’importe quel annonceur des enchères d’un niveau de précision habituellement réservé aux acheteurs programmatiques (mesure des performances à partir d’un grand nombre de paramètres de ciblage, gestion indépendante des pages de lien et autres spots en fonction de ces paramètres). Disponible sur Airpush.com, AirDSP promet de rendre le real-time bidding plus accessible aux annonceurs, souvent intimidés par la technologie RTB.

airpush


Pourquoi les gens deviennent-ils « fans » des marques sur Facebook ?

D’après une étude menée aux Etats-Unis par Syncapse (société spécialisée dans le social media marketing) et reprise par Mashable, les internautes qui cliquent « J’aime » sur la page fan d’une marque souhaitent avant tout exprimer leur soutien. Mais ce n’est pas la seule raison : 42% d’entre eux espèrent obtenir des réductions, 35% souhaitent participer à des jeux concours, et 27% veulent simplement partager leurs intérêts avec leur réseau d’amis. Top 3 des marques ayant la plus forte « connexion émotionnelle » avec leurs fans : Disney, Coca-Cola et Nike.

Plus d’informations :

Spécialiste du data marketing, le groupe 1000Mercis a annoncé aujourd’hui son rachat de Matiro, pionnier français du RTB. Fondée en 2010, la start-up Matiro compte parmi ses clients les prestigieux Meetic, ING Direct et La Redoute.

D’après une étude Ifop pour la régie Adyoulike, les Français sont hostiles à la publicité en ligne, qu’ils considèrent trop omniprésente (84% des sondés), intrusive (80%), voire « stressante » (61%). Décryptage avec Julien Verdier, co-fondateur d’Adyoulike.

Vendredi 28 juin, Adobe rachetait Neolane, start-up française spécialisée dans le marketing digital. Stéphane Dehoche, co-fondateur de Neolane et Brad Rencher, patron du marketing digital chez Adobe, commentent cette acquisition et leur stratégie commune.

Les offres d’emploi e-publicité :

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[E-publicité] Les news à retenir: Google Adwords, les fans sur Facebook, et une nouvelle plateforme RTB
254 millions de dollars pour la plateforme de vente de voitures d’occasion Vroom
Le groupe Mazarine met la main sur l’agence e-commerce Cheek
Ouest Digital, Maif, Bemobee : focus sur les offres d’emploi du jour
La startup Jow lève 7 millions de dollars pour son épicerie en ligne
Retail: Sequoia Capital mène une levée de 40 millions de dollars pour Dolls Kill
Just Eat
Prosus offre 6,7 milliards de dollars pour acquérir Just Eat
Copy link