ActualitéEuropeFonds d'investissementLes levées de fonds

E.Ventures lance un fonds de 150 millions de dollars pour les start-up européennes

La société de capital-risque allemande E.ventures a annoncé avoir bouclé un nouveau fonds d'investissement de 150 millions de dollars. Ce véhicule a vocation à investir dans les start-up européennes en phase d'amorçage ou en série A. Il contribuera aux côtés du fonds de croissance de 290 millions de dollars que gère déjà l'entreprise. Au final, cette nouvelle opération porte à plus de 1 milliard de dollars les actifs sous gestion de la firme.

Pour l'occasion, Bernardo Hernandez rejoint la structure en tant que partner. Ce dernier a notamment déjà travaillé chez Google et Yahoo!. Par le passé, E.ventures, qui dispose de bureaux à Berlin, San Francisco, Beijing, Tokyo, Moscou et São Paulo, a déjà investi dans plusieurs secteurs, comme l'e-commerce (avec des participations dans Groupon ou encore Made), les FinTech (Azimo, Acorns…) ou encore le mobile (App Annie).

De nouveaux fonds en early stage

Il y a quelques jours, c'était au tour de Cherry Ventures, un autre acteur du capital-risque en Allemagne, d'annoncer le lancement d'un fonds d'investissement de 150 millions d'euros afin d'investir en early-stage dans les entreprises européennes. Tout comme le Suédois Creandum qui ouvrait en février un véhicule de 180 millions de dollars pour investir en Europe.

Selon une étude de KPMG et CB Insight, 3,5 milliards de dollars ont été levés en capital-risque par les entreprises européennes au cours du premier trimestre 2016. Les phases d'amorçage ont représenté 35% des montants réunis (contre 26% pour les séries A et 11% les séries B), pour des opérations dont la médiane est de 2,2 millions de dollars.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E.Ventures lance un fonds de 150 millions de dollars pour les start-up européennes
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques