ActualitéData RoomMarketing & Communication

Emakina Group se renforce en Turquie

Elle signe un accord de partenariat avec l’agence de communication turque Piramit

Le groupe Emakina, qui regroupe plusieurs agences digitales en Europe, et l’agence de communication turque Piramit – l’une des cinq plus grandes agence publicitaire indépendante de Turquie fondée en 1987 – ont annoncé mardi 8 octobre avoir signé un accord prévoyant un partenariat.

L’objectif de cette association est de renforcer la présence d’Emakina en Turquie et d’offrir à ses clients une présence locale de qualité. « Le marché publicitaire et digital turque est en plein essor […]. Ensemble, nous espérons pouvoir jouer un rôle déterminant dans le paysage du marketing turc, qui change à la vitesse de l’éclair, et dans lequel l’importance de la publicité, de la communication digitale, et des médias sociaux et mobiles n’est plus à démontrer » précise son président.

L’agence qui a connu une contraction de 47% de son bénéfice au premier trimestre 2013 (par rapport au trois premiers mois de 2012) en dépit d’une progression de 3% de son chiffre d’affaire sur la même période poursuit donc son internationalisation.

Metin Aroyo, le fondateur et PDG de Piramit tient à rappeler pour sa part l’importance du marché turc et son essor : « la Turquie compte 30 millions d’utilisateurs de Facebook, 40 millions d’utilisateurs de la 3G et présente un taux de fréquentation impressionnant sur les médias sociaux à partir d’appareils mobiles ».

Inversement, les clients de Piramit bénéficieront de l’expertise internationale d’Emakina « en ajoutant le savoir-faire digital et l’expertise stratégique [d’Emakina] à [leur] offre » précise ce dernier.

Bouton retour en haut de la page
Emakina Group se renforce en Turquie
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés