ActualitéEuropeFrenchWeb DayManagementStartup

Emmanuel Macron aux entrepreneurs: «Le pays a besoin que vous preniez des risques»

Lundi 13 avril avait lieu au Grand Rex, à Paris, la cérémonie du Prix La Tribune du Jeune Entrepreneur (PLTJE). Six entrepreneurs de moins de 35 ans ont ainsi était récompensés:

  • catégorie Numérique: Julien Hervouët (32 ans), cofondateur d’iAdvize (Nantes)
  • catégorie Services: Antoine Le Conte (29 ans), cofondateur de Polabox (Paris)
  • catégorie Green Business: Eric Petitjean (28 ans), cofondateur du Drive des épouvantails (Villers-lès-Nancy)
  • catégorie Industrie: Gautier Papon (28 ans), cofondateur d’Argolight (Talence)
  • catégorie Social Business: Ramzi Harbi (29 ans), président de l’association « En piste l’artiste ! » (Reims)
  • catégorie Start: Charlotte Cadé (27 ans), cofondatrice de BrocanteLab (Paris)

 

L’événement était aussi l’occasion d’aborder des sujets chers aux entrepreneurs, débutants ou confirmés…

Le financement

Jacques-Antoine Granjon est ainsi revenu sur un projet conjoint avec Xavier Niel et Marc Simoncini: « Nous avons financé à peu près 85 projets suite à l’initiative 101 projets », a déclaré le fondateur de vente-privee.

granjon1-pltje
Jacques-Antoine Granjon questionné par Delphine Cuny, journaliste à La Tribune

La relation start-up/grands groupes

Patrick Robin, associé au sein du fonds d’investissement Avolta Partners s’est montré prévenant: « cela peut-être dangereux de travailler avec un grand groupe !» Selon lui, les freins dans la relation entre un grand groupe et une start-up vient souvent des services juridiques, DSI, achats…

>> [Start Me Up] Faire affaire avec un grand groupe ? Les conseils et pièges à éviter

patrick-robin-pltje
Patrick Robin sur la scène du Grand Rex

L’ambition

Philippe Collombel, associé du fonds Partech Ventures a estimé: « Le vrai sujet c’est de moins en moins le financement, mais de trouver les projets ambitieux. Les Francais manquent encore d’ambition ! »  >> [Infographie] Les 6 étapes dans le financement d’une start-up

table-ronde-2-lazorthes-pltje
Céline Lazorthes (Leetchi) lors de la table ronde sur le financement et l’international

La future loi sur le numérique

Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat au numérique, ainsi qu’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie et des Finances, ont aussi saisi l’occasion de venir faire passer leurs messages aux (jeunes) entrepreneurs :

axelle-lemaire-pltje
Axelle Lemaire, avec Philippe Mabille, le directeur de la rédaction de La Tribune

 La prise de risques

emmanuel-macron-
Le ministre de l’Economie et des Finances, Emmanuel Macron
Crédits photos: Adeline Raynal, tous droits réservés
Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Emmanuel Macron aux entrepreneurs: «Le pays a besoin que vous preniez des risques»”

  1. Quand un entrepreneur crée une société, ce n’est surement pas pour le pays. Par contre, quand Macron tient ce discours « le pays a besoin que vous preniez des risques », c’est pour les euros dont il a besoin.

    Le jour où un ministre comprendra les entrepreneurs, il n’aura plus besoin de ce discours car les euros rentreront dans la caisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This