Actualité

[En bref] Le Lyonnais Linksoft lève 310 000 euros, un voyage à New York pour les start-up françaises…

[tabs]

[tab title= »Linksoft lève 310 000 euros »]

linksoftLa start-up lyonnaise Linksoft, spécialisée dans l’édition de logiciels cloud de gestion de la santé et de la sécurité au travail, notamment pour la prévention, vient de lever 310 000 euros auprès de Rhône Dauphiné Développement, Bpifrance, le groupe Visiativ et l’agence digitale Acti. La société a été fondée il y a trois ans et est soutenue par Axeleo

« Leur arrivée (au capital, ndlr) va permettre à Linksoft d’accélérer rapidement son développement commercial et la mise en place de partenariats stratégiques avec les acteurs RH. Après un lancement commercial début 2014, nous visons un objectif de 0,5 million d’euros de chiffre d’affaires dès 2015 » précise Michel Andrieu, le fondateur.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Venture Out NY du 2 au 6 mars »]

New York Skyline at sunsetVentureOutNY organise un voyage du 2 au 6 mars 2015 pour les start-up française souhaitant découvrir l’écosystème new yorkais, rencontrer des personnalités importantes du milieu (fonds d’investissement, entrepreneurs…) et participer à des workshops (commercial, juridique, comptabilité, immigration).

Pour y participer, les start-up doivent candidater afin d’être sélectionnées par un jury. Seules les entreprises ayant levé moins de 5 millions d’euros peuvent participer.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »47,9% de la population chinois utilise internet régulièrement »]

mobile-rueLE CHIFFRE- 557 millions: c’est le nombre de mobinautes en Chine à fin décembre 2014, selon des données publiée par le gouvernement chinois via le China Internet Network Information Center (CNNIC). Un chiffre est en hausse de 11,4% sur un an.  90,6% de ces mobinautes utilisent des applications de messagerie instantanée, du type QQ et WeChat. A la lecture du rapport du CNNIC, on apprend également que l’Empire du Milieu compterait 649 millions d’internautes, soit un taux de pénétration du réseau de 47,9%.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Microsoft, Amazon, Google… paient pour être ignorés Adblock »]

Padlock on computer keyboard« Google, Amazon, Microsoft et Taboola ont discrètement payé la start-up allemande à l’origine d’Adblock Plus, le logiciel le plus célèbre au monde pour bloquer la publicité en ligne, pour qu’il arrête de bloquer les publicités sur leurs sites » révèle le Financial Times dans un article paru le 1er février. Le logiciel créé par Eyeo est par exemple « bridé » sur le moteur de recherche de Microsoft, Bing, car la firme a payé pour faire partie de la whitelist: la liste des sites sur lesquels Adblock fait abstraction des messages publicitaires.

Selon le FT, Adblock aurait été téléchargé 300 millions de fois et serait actuellement utilisé par 50 millions de personnes.

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This