ActualitéArts et CultureLes levées de fondsTech

En Israël, Iguaz.io lève 15 millions de dollars pour ses solutions Big data

La start-up israélienne Iguaz.io, spécialisée dans les données, vient de lever 15 millions de dollars (environ 14 millions d'euros) auprès de Magma Venture Partners, en tant que principal investisseur, de Jerusalem Venture Partners et d'autres investisseurs.

Fondée en 2014, Iguaz.io développe des solutions de gestion et de stockage des données pour des applications Big data, IoT ou cloud. «Le secteur informatique connait de grands changements avec la diffusion des technologies cloud et les nouveaux besoins en matière de consommation de données», déclare Yaron Haviv, le cofondateur. Peu d'informations sont disponibles sur le site de l'entreprise.

Renforcer les effectifs

Selon une étude du cabinet IDC, le marché des technologies et des services de Big data devrait peser dans les 41 milliards de dollars en 2018, à une croissance six fois plus vite que le marché de l'IT.

Dans son communiqué, l'entreprise précise que parmi ses équipes, la plupart sont des anciens cadres d'entreprises spécialisées dans le cloud computing, l'analyse de données ou encore la sécurité, comme XtremIO (racheté par EMC, lui-même racheté récemment par Dell), XIV (racheté par IBM en 2008), ou encore Mellanox et Radvision. Avec ce nouvel investissement, Iguaz.io veut renforcer ses effectifs.

Fondateurs : Asaf Somekh, Yaron Haviv

Création : 2014

Siège social : Herzliya (Israël)

Financement : 15 millions de dollars levés en novembre 2015

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
En Israël, Iguaz.io lève 15 millions de dollars pour ses solutions Big data
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link