AcquisitionActualitéArts et CultureBusinessInvestissements

En pleine renaissance, SoundCloud rachète Repost Network pour épauler les artistes

Passé tout près du gouffre il y a moins de deux ans, SoundCloud respire mieux. En meilleure santé, la plateforme berlinoise de partage de musique et d’audio vient de procéder à l’acquisition de la start-up américaine Repost Network, qui aide les artistes à tirer profit des plateformes de musique en streaming. Les modalités financières n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2015 par Jeff Ponchick et Joseph Mason, Repost Network permet aux artistes de distribuer leur musique sur plus de 25 plateformes de streaming, notamment SoundCloud, Spotify, Tidal, YouTube, Deezer, Facebook, Instagram ou encore Shazam. Le service les aide également à protéger et à promouvoir leurs créations musicales pour gagner en notoriété.

Spotify mise sur les podcasts 

Repost Network constitue la deuxième acquisition de l’histoire de SoundCloud après le rachat en mai 2012 de la start-up Instinctiv, spécialisée dans la gestion des contenus audio. SoundCloud indique que cette nouvelle opération va lui permettre de proposer les outils de Repost Network aux artistes présents sur sa plateforme pour qu’ils puissent mieux gérer la distribution en ligne de leurs créations musicales. «Repost Network collabore avec SoundCloud depuis le début de son initiative de monétisation. En rejoignant la famille SoundCloud, nous pouvons aider encore plus d’artistes émergents à franchir une nouvelle étape dans leur carrière, à générer plus de revenus et à être entendus par plus de fans», indique Jeff Ponchick, co-fondateur et directeur général de Repost Network. 

Cette opération intervient dans une période où les géants de la musique en streaming ont multiplié les acquisitions au cours de ces derniers mois. Le Suédois Spotify, leader du secteur, s’est notamment montré particulièrement actif en enchaînant les rachats pour se renforcer sur le segment des podcasts. La plateforme scandinave a ainsi mis la main en février sur Gimlet et Anchor pour 340 millions de dollars, avant de s’emparer de Parcast un mois plus tard pour 100 millions de dollars. Spotify avait indiqué vouloir investir jusqu’à 500 millions de dollars dans ce domaine pour devenir le «Netflix de l’audio». De son côté, Apple, qui ne commente que très rarement ses acquisitions, a racheté l’an passé la start-up californienne Asaii, qui développe une technologie permettant de détecter avant tout le monde les futures stars de la musique. 

SoundCloud proche de la faillite en 2017

Dans cette bataille du streaming dominée par Spotify et Apple, qui comptent respectivement 100 millions et 56 millions d’abonnés payants dans le monde, le Berlinois SoundCloud a bien failli disparaître des radars en 2017, quand l’entreprise n’était plus capable de se battre sur ce marché très concurrentiel. La fragilité de SoundCloud avait éveillé l’intérêt du géant suédois Spotify. Cependant, la société dirigée par Daniel Ek avait finalement abandonné son plan de rachat de son rival devant les sommes à avancer pour obtenir les licences et les droits de diffusion détenus par SoundCloud.

En très mauvaise posture, la société avait pris la délicate décision en juillet 2017 de se séparer de 40% de ses effectifs. Une manière pour la plateforme d’alléger ses coûts et ainsi de se rapprocher de la rentabilité. Alors qu’il semblait tout de même trop tard, SoundCloud a finalement été sauvé de la faillite le mois suivant grâce à un tour de table de 169,5 millions de dollars mené par la banque d’investissement new-yorkaise Raine Group et le fonds souverain singapourien Temasek. En parallèle de cette opération, Alex Ljung, co-fondateur de l’entreprise, a laissé sa place à Kerry Trainor, ancien patron de Vimeo, à la tête de SoundCloud.

Autrefois pionnier de la distribution en ligne pour les artistes, la plateforme n’affiche pas encore une santé étincelante, mais elle se porte mieux. Après sa restructuration douloureuse mais nécessaire, SoundCloud a vu ses revenus bondir de 80% en 2017 pour atteindre 90,7 millions d’euros. Dans le même temps, ses pertes ont diminué de 27% pour s’établir à 51,4 millions d’euros. Le chemin vers la rentabilité est encore long mais SoundCloud semble enfin engagé dans une pente ascendante.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
En pleine renaissance, SoundCloud rachète Repost Network pour épauler les artistes
MedTech: la startup ExactCure lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime
[FW500] Comment Deepki optimise la gestion énergétique des parcs immobiliers
11 millions d’euros pour la MedTech Remedee Labs
La banque, nouvelle pièce maîtresse des GAFA?
Fret routier: Convoy lève 400 millions de dollars de plus pour tenir Uber à distance
BiiG, Netwave, Addactis Software : focus sur les offres d’emploi du jour
Copy link