Data Room

Entretien avec Stanislas Di Vittorio, fondateur d’eSearchVision

16,6 milliards de dollars seront dépensés en 2010 en SEM rien qu’aux Etats Unis, inutile de dire que l’optimisation des campagnes est plus que d’actualité. Il ne s’agit pas simplement de trouver les bons mots, les expressions qui font mouches, mais bien d’optimiser au travers de ses coûts le ROI de ses campagnes.

eSearchVision est né du besoin de gérer au plus près l’ensemble de ses campagnes de liens sponsorisés et sa plateforme a été conçue par rapport à deux objectifs:

D’une par l’optimisation de la productivité des Account Managers. Pouvoir faire des modifications et mises à jour en masse permet aux Account Managers de gérer rapidement et efficacement des millions de mots-clés. Avec la plateforme eSearchVision, vous pouvez effectuer des changements éditoriaux, de ciblage ou d’enchères sur tous les moteurs de recherche en quelques clics directement en ligne. Grâce aux fonctionnalités de reporting automatique, les optimisations souhaitables sont signalées et accompagnées de recommandations pour gagner en réactivité sur l’optimisation de vos campagnes.

D’autre part la maximisation du ROI du budget SEM au travers de fonctionnalités qui permettent d’analyser les campagnes en cours et de préparer vos opérations.

De nombreuses poids lourds américains utilisent les outils et services de cette startup française, installée à Paris, San Francisco, New York, Londres, Madrid, et Munich.

Son fondateur, Stanislas Di Vittorio, polytechnicien, diplomé du MIT, nous en dit plus.

Bouton retour en haut de la page
Entretien avec Stanislas Di Vittorio, fondateur d’eSearchVision
[Livre Blanc] E-commerce: comment adapter votre stratégie aux nouvelles attentes des consommateurs
[Livre Blanc] Les meilleures techniques pour augmenter votre panier moyen en 2022
[Livre Blanc] Quelles seront les tendances RH en 2022?
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
[Livre Blanc] Préparer les élections du CSE de 2022 en 8 étapes clés
[Livre Blanc] Priorités et perspectives pour 2025 en matière de gestion des compétences