A la uneInvestissementsLes levées de fonds

Etats-Unis : les investissements en capital-risque au plus haut niveau depuis 2001

Les investissements des venture capitalists américains ont atteint les 13 milliards de dollars, répartis sur 1 114 deals, au second trimestre de l’année, soit une hausse de 34% en terme de montants investis et de 13% en nombre total de deals, par rapport au premier trimestre, selon le rapport MoneyTree de PricewaterhouseCoopers (PwC) et de la National Venture Capital Association (NVCA), compilé à partir des données de Thomson Reuters.

2,7 milliards pour les « sociétés Internet »

Avec un tel niveau, il s’agit du meilleur trimestre depuis les trois premiers mois de 2001 (13,1 milliards de dollars). Même constat à l’échelle semestrielle où ils ont atteint les 22,7 milliards de dollars, au plus haut depuis 2001 également.

L’industrie du logiciel a cristallisé à elle seule 6,1 milliards de dollars des investissements au second trimestre – son plus haut niveau depuis 1995 -, en hausse de 50% par rapport au trimestre précédent. Les sociétés Internet – considérées comme celles dont le business model dépend fondamentalement d’Internet, indépendamment de la catégorie de l’industrie primaire de l’entreprise – ont reçu 2,7 milliards de dollars, sur un total de 270 entreprises, de la part des fonds de capital-risque.

52% des deals en seed ou early stage

A noter aussi, les performances dans l’industrie des médias et du divertissement (1 milliard de dollars), les biotechnologies (1,8 milliard de dollars), les dispositifs et équipements médicaux (649 millions de dollars). En terme de phase d’investissement, 189 millions de dollars ont été investis en seed stage, 3,8 milliards en early stage, 5,7 milliards en expansion stage et 3,2 milliards en investments in later stage.

52% des levées de fonds correspondaient à des opérations de seed ou d’early stage. A contrario, les investissements des business angels français ont enregistré une stagnation au premier semestre selon le baromètre d’ISAI. Si les chiffres américains marquent un regain d’activité, la Fed, la banque centrale américaine, a cependant pointé du doigt, la semaine dernière, des valorisations « exagérées » chez certaines petites entreprises dans les réseaux sociaux et les biotechnologies.

A lire également :

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Etats-Unis : les investissements en capital-risque au plus haut niveau depuis 2001
AgTech: Infarm lève 170 millions de dollars lors d’un tour de table mené par LGT Lightstone
RH : Supermood lève 5 millions d’euros auprès de Brighteye Ventures, Educapital et Citizen Capital
FinTech: Swan lève 5 millions d’euros auprès de Creandum et Bpifrance
EdTech : PowerZ, le nouveau projet d’Emmanuel Freund, co-fondateur de Blade
E-sport: Zwift lève 450 millions de dollars auprès de KKR, Permira et ses investisseurs historiques
FinTech: 650 millions de dollars pour le Suédois Klarna qui dépasse les 10 milliards de dollars de valorisation
Copy link