Marketing & CommunicationMedia

[Etude] Les synergies entre réseaux sociaux et médias traditionnels

Hopscotch, agence de relations publiques et de communication digitale, vient de publier les résultats de son premier baromètre réalisé par Like Me I’m Famous. Objectif : souligner la complémentarité entre les réseaux sociaux et les médias dits « traditionnels ». Au total, 40 médias ont été passés au crible. Principal constat de l’étude, il n’existe pas de corrélation directe entre audience globale et puissance communautaire.

Partant de ce constat, l’étude s’est attachée à analyser 3 indicateurs clefs. Ainsi, en terme de puissance communautaire, le leader en volume sur Facebook est France 24 avec 642 261 fans au 31 janvier 2012, devant Le Parisien (300 259 fans) et Le Monde (275 261 fans). Sur Twitter, Le Monde arrive en tête (581 915 followers), suivi de 20 Minutes (296 429 followers) et de Libération (218 085 followers).

Au delà du nombre de fans, un focus a été réalisé sur la vivacité des médias sur les réseaux. Sur ce critère, la presse quotidienne régionale semble se démarquer. Paris Normandie coiffe ainsi le classement avec 1114 posts en janvier. Il est suivi par Le Dauphiné Libéré (616 posts), Le Figaro (424 posts) et L’Alsace (395 posts). La PQR s’impose également sur la plateforme de micro-blogging.

Côté engagement conversationnel, les résultats sont aléatoires. Mais, pour ce qui est du nombre moyen de commentaires par post, Le Parisien, RFI et France 24 se retrouvent au coude à coude avec environ 90 commentaires par post. Sur Twitter (replies et retweets), deux quotidiens arrivent en tête : Le Parisien et Le Télégramme.

Combinant les différents critères Facebook et Twitter, notés de 1 à 5, un classement général a été dressé. Résultat : les quotidiens nationaux arrivent en tête de peloton.

Retrouvez les résultats détaillés de l’étude dans l’infographie suivante :

Les médias étudiés : 20 Minutes, Atlantico, BFM TV, Europe 1, France 24, France Bleu, France Info, France Inter, France Télévisions, France Soir, L’Alsace, L’Express, L’Internaute, L’Union-l’Ardennais, La Croix, La Voix du Nord, La Provence, Le Courrier Picard, Le Dauphiné Libéré, Le Figaro, Le Nouvel Observateur, Le Parisien, Le Point, Le Post, Le Progrès, Le Monde, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Le Télégramme, Libération, Mediapart, Metro France, Nice Matin, Ouest France, Paris Normandie, RFI, RTL, Rue89, Slate, Sud Ouest, TF1 News/LCI.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Il est important de souligner que l’activité des médis « traditionnels » sur le web ne se résument pas aux média sociaux.
    Le Monde a été un des premiers site d’info français (voire meme LE premier) à développer des web-reportages pour leurs abonnés (en mode Freenium)… à une époque où les pure players de l’info n’existaient pas encore (Slate, Mediapart, Rue89)

Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les synergies entre réseaux sociaux et médias traditionnels
Facebook
États-Unis: après les élections, Facebook reste confronté à la désinformation à grande échelle
Altice Europe: Patrick Drahi lance une offre publique pour retirer le groupe de la Bourse
Réseaux sociaux: après les innovations, l’uniformisation?
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition