Recruter
Actualité

EuraTechnologies lance un concours avec Huawei et prépare un accélérateur en Chine

L’Accélérateur lillois mise sur des initatives à dimension internationale pour aider les entreprises à accéder au marché chinois

Le parc TIC Euratechnologies basé à Lille lance un concours national à destination des entreprises innovantes en partenariat avec le Chinois Huawei, et avec le soutien de l’agence KPMG, du cabinet d’avocats Bignon Lebray et du Centre de Ressources dédié à l’Internet des objets, le CITC-EuraRFID.

Ouvert à toutes les entreprises immatriculées en France (un dossier par entreprise, pas de limite d’âge) – incluant notamment les porteurs de projets et les créateurs de start-ups – le concours inclue une dotation globale de 400 000 euros. Cinq catégories seront représentées : big data, sécurité, bâtiment intelligent, Prix spécial du jury et Prix de la femme entrepreneure.

Chaque vainqueur recevra un prix pouvant aller jusqu’à 100 000 euros en sus d’un accompagnement par EuraTechnologies et des partenaires du concours, sans incubation obligatoire. Les lauréats seront par la suite invités au Forum de l’innovation française en Chine au siège – et aux frais – de Huawei. Lancé ce mercredi 21 mai, les candidats au concours auront jusqu’au 30 juin à minuit pour déposer leurs dossiers.

raouti-chehih

Bientôt un accélérateur en Chine

Le jury est notamment composé de Pierre de Saintignon, Président d’EuraTechnologies, vice-président du Conseil régional de Nord-Pas de Calais et premier adjoint au Maire de Lille [pour en savoir plus, notre interview vidéo réalisée en novembre 2013 : Pierre de Saintignon, premier adjoint au Maire de Lille: » Nous allons installer la première université de l’innovation », ndlr ], de Philippe Perrin, directeur général de Huawei France, de Bruno Vanryb, président de Syntec Numérique, de Francis Jutand, directeur de l’Institut Mines Telecom, et de Philippe Berna, président d’honneur du Comité Richelieu.

Le rapprochement avec Huawei date d’il y a un an, EuraTechnologies disposant par ailleurs d’un bureau en Chine. « Nous nous sommes rapprochés d’eux car ils se développent fortement en Europe et en France » explique à Frenchweb Raouti Chehih, directeur général d’EuraTechnologies.

L’accélérateur lillois veut poursuivre ses efforts d’internationalisation. Déjà présent aux USA via des contacts directs dans la Silicon Valley, et un partenariat avec l’Université de Stanford sur l’accélération de startups [Reportage: les startups de Lille sur les bancs de Stanford], EuraTechnologies mise sur l’Asie et les opportunités de l’empire du Milieu: «Nous allons lancer courant juin un programme d’accélération en Chine. Aux Etats-Unis, nous travaillons déjà avec IBM ou Microsoft pour que de grands groupes aident les petites entreprises. Notre ambition est de faire pareil en Chine en aidant les start-ups françaises à accéder au marché chinois en s’appuyant sur des groupes locaux et des groupes français installés dans le pays » ajoute-t-il.

[tabs]

[tab title= »Le calendrier »]

  • Lancement du concours : 21 mai 2014
  • Date limite de dépôt des dossiers : 30 juin 2014 à minuit
  • Annonce des présélectionnés : 15 juillet 2014
  • Date limite de réception de la vidéo de présentation du produit, de la solution pour les projets sélectionnés : 31 août 2014 à minuit
  • Présentation devant le jury pour les projets sélectionnés : 4 et 5 septembre 2014
  • Délibération du jury : septembre 2014
  • Cérémonie de remise des prix : fin septembre 2014

[/tab]

[/tabs]

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This