ActualitéTech

Samsung devance Netflix en Asie du sud-est

Le fabricant va lancer un service de vidéo en streaming à Singapour et aux Philippines.

Pour la première fois depuis 2009, le fabricant sud-coréen de smartphone Samsung a perdu des parts de marchés au premier trimestre 2014 selon une étude réalisée par le cabinet Strategy Analytics. Il représente 31% des ventes contre 32% un an plus tôt. Mais pour améliorer ses ventes en Asie, Samsung peut compter sur son nouveau projet temporairement baptisé « Glue Project ». Il s’agit d’une offre de location de programmes télévisés américains qu’il s’apprête à lancer à Singapour et aux Philippines, dévoilée mardi 20 mai. Un service qui ressemble fort à ce que propose Netflix aux Etats-Unis (et bientôt en Europe).

L’abonnement sera facturé 6,5 dollars par saison. Il donnera accès à l’ensemble des contenus d’une saison d’une émission pendant trente jours et sera lancé aux Philippines et à Singapour au cours du troisième trimestre 2014. Les programmes pourront être téléchargés ou regardés en ligne. Le premier épisode de chaque saison sera proposé gratuitement et les abonnés pourront donner accès gratuitement à un contenu à l’un de leurs amis pendant une journée.

Ce nouveau service n’empêche pas Samsung de continuer à travailler à un nouveau service vidéo à proposer aux américains. Le fabricant recrute actuellement des développeurs afin de repenser son offre. Au premier trimestre 2014, Samsung a réalisé 51,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires et affiche un bénéfice net de 8,2 milliards.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Samsung devance Netflix en Asie du sud-est
Acheel
Acheel, nouvel acteur français de l’AssurTech, lève 29 millions d’euros auprès de Xavier Niel
Payer son addition en moins de 10 secondes, c’est le pari des fondateurs de Big Mamma avec Sunday
Face aux géants du streaming, WarnerMedia fusionne avec Discovery pour 43 milliards de dollars
NFT: les enchères d’œuvres numériques débarquent en France
Cloud: comment la France veut s’émanciper des géants américains
CarTech: le groupe Stellantis s’allie au fabricant de produits électroniques Foxconn