ActualitéBusinessMediaRetail & eCommerce

[Exclu] Brands on Air boucle une 1ère levée de fonds de plus de 200 000 euros

Le site Brands on Air, qui propose aux fashions addicts de s’offrir ce que portent leurs actrices préférées, vient de boucler une première levée de fonds de plus de 200 000 €, auprès de 7 membres de Paris Business Angels. Cette augmentation de capital a été appuyée par Benjamin Gauffre, qui conseille la start-up.

La plateforme s’appuie sur un concept de e-commerce contextuel et propose donc de vendre l’ensemble des produits “vus” ou “placés” dans les médias. Ainsi, si lors du dernier épisode de 90210 vous avez flashé sur le sac que portait Annie, il suffit de se rendre sur Brands On Air pour trouver facilement le moyen de se le procurer. Fort de 5 rédacteurs, l’équipe du site fait également participer une vingtaine de collaborateurs et sa communauté d’utilisateurs dans le partage de bons tuyaux.

Cette première levée de fonds doit permettre à la start-up de pérenniser son modèle à travers trois axes majeurs :

  • Amorcer une stratégie marketing
  • Procéder à une vague de recrutements
  • Et enfin, développer de nouveaux outils permettant d’offrir aux internautes un système de ventes directes.

Ludovic  Esteves, fondateur et président du site : « Pour l’heure, nous fonctionnons sur un principe d’affiliation. Notre but est de proposer à nos lecteurs d’acheter directement les produits recherchés sur notre propre plateforme. L’objectif est donc de devenir un véritable vendeur frontal »

Fondé en juin 2010, le portail de Brands On air n’a été lancé officiellement que fin janvier 2011. Le site revendique 55 000 VU en s’appuyant uniquement sur un référencement naturel. Le panier moyen s’élèverait pour sa part à 40 euros.

A court terme, le site prévoit également une batterie de projets multicanals.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Brands on Air boucle une 1ère levée de fonds de plus de 200 000 euros
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition