ActualitéBusinessStartup

[Exclu] Kameleoon, spécialiste de l’A/B Testing, lève 400 000 euros

Connaissez-vous l’A/B Testing ? Cette méthode qui consiste à tester différentes versions d’un même produit auprès d’un panel d’utilisateurs et de trouver laquelle est la meilleure. Les plus grands noms du web l’intègrent désormais comme un axe stratégique pour lancer de nouvelles vitrines : Amazon, Google ou eBay, et en France, SFR ou Promovacances.

La start-up Kameleoon, lancée il y a 3 ans, développe activement cette technologie, et annonce une première levée de fonds de 400K€ auprès de business angels et investisseurs du web comme Olivier Mathiot, co-fondateur de PriceMinister, Laurent Thérézien, Vice-PDT de Voyage-Privé, Laurent LEtournmy, fondateur de Novao, Sébastien Lucas et Maxime Kurkdjian, fondateurs d’Oxalide, et Jean-René Boidron, ex-président de Cosmobay et président de la commission sociale de Croissance Plus.

L’ambition de la start-up est maintenant d’accélérer son développement en France et en Europe.

Les détails avec Jean-Noël Rivasseau, fondateur de Kameleoon (Par Marion Moreau)

Suivez nous:

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media

3 commentaires

  1. Alors là je suis scié… C’est une pratique Marketing vieille comme le monde… et déjà pratiquée partout en France ! Je ne vois pas la valeur ajoutée… Mais bon, si les gens sont prêts à se rassurer ainsi…

    1. oui, ça ce faisait avec les coupons publicitaires (découpés dans les journaux).
      1 coupon X avec une adresse postale X
      1 coupon Y avec une adresse postale Y
      On gardait la pub liée au coupon qui rapportait le plus de réponse.

      Et on essaye de nous faire croire que le web révolutionne le marketing … :)

Bouton retour en haut de la page