ActualitéBusinessManagementStartup

[Exclu] Kameleoon, spécialiste de l’A/B Testing, lève 400 000 euros

Connaissez-vous l’A/B Testing ? Cette méthode qui consiste à tester différentes versions d’un même produit auprès d’un panel d’utilisateurs et de trouver laquelle est la meilleure. Les plus grands noms du web l’intègrent désormais comme un axe stratégique pour lancer de nouvelles vitrines : Amazon, Google ou eBay, et en France, SFR ou Promovacances.

La start-up Kameleoon, lancée il y a 3 ans, développe activement cette technologie, et annonce une première levée de fonds de 400K€ auprès de business angels et investisseurs du web comme Olivier Mathiot, co-fondateur de PriceMinister, Laurent Thérézien, Vice-PDT de Voyage-Privé, Laurent LEtournmy, fondateur de Novao, Sébastien Lucas et Maxime Kurkdjian, fondateurs d’Oxalide, et Jean-René Boidron, ex-président de Cosmobay et président de la commission sociale de Croissance Plus.

L’ambition de la start-up est maintenant d’accélérer son développement en France et en Europe.

Les détails avec Jean-Noël Rivasseau, fondateur de Kameleoon (Par Marion Moreau)

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Alors là je suis scié… C’est une pratique Marketing vieille comme le monde… et déjà pratiquée partout en France ! Je ne vois pas la valeur ajoutée… Mais bon, si les gens sont prêts à se rassurer ainsi…

    1. oui, ça ce faisait avec les coupons publicitaires (découpés dans les journaux).
      1 coupon X avec une adresse postale X
      1 coupon Y avec une adresse postale Y
      On gardait la pub liée au coupon qui rapportait le plus de réponse.

      Et on essaye de nous faire croire que le web révolutionne le marketing … :)

Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Kameleoon, spécialiste de l’A/B Testing, lève 400 000 euros
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance