Data Room

Facebook, apprend à respecter tes utilisateurs!

Facebook est l’acteur qui a sans aucun doute fait le plus bouger la ligne de l’accessibilité des données personnelles. En bien ou en mal, c’est à chacun de juger.

Depuis sa création, Facebook a très largement enrichi la trame d’informations qu’il collecte sur chacun d’entre nous et ce n’est qu’un début. Il n’y guère de doutes que Facebook va se transformer en un Consodata mondial, qui pourra indiquer à ses clients, non seulement combien d’utilisateurs boivent du Coca Cola à 7h, tout en regardant Télématin, et en tartinant sa demi baguette de Nutella, mais pourra leur donner toutes les informations nominatives le concernant.

Chacun connait la maturité de Facebook, elle est quasi nulle. La société est à géométrie variable, en pleine croissance, mais joue avec la plus grosse base de donnée d’informations personnelles dans le monde.

Depuis vendredi soir, la société fondée par Mark Zuckerberg donne accès, sans aucune forme de communication, aux numéros de téléphone, et aux adresses personnelles de ses utilisateurs, à l’ensemble des développeurs d’application.

Dans tous les cas de figure, ce n’est pas acceptable, qu’il s’agisse d’une erreur, ou qu’il s’agisse d’une décision sciemment prise, Facebook ne peut pas le faire sans prévenir ses utilisateurs.

S’il ne faut pas compter sur les internautes pour sanctionner Facebook en le quittant ou les marques et annonceurs en arrétant d’annoncer sur le 1er réseau social mondial, il est de la responsabilité des Etats de créer et faire respecter les conditions légales qui interdisent ces dérives.

MAJ. Face au tollé généré par cette utilisation des données personnelles, Facebook a finalement décidé le 19 janvier 2010 de reporter le mise en service de cette fonctionnalité.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

7 thoughts on “Facebook, apprend à respecter tes utilisateurs!”

  1. Bonjour,
    Pourquoi ne citez-vous pas la source de cette information? Il y a en effet bien eu communication sur ce sujet par Facebook sur le blog destiné aux développeurs d’application, contrairement à ce que vous affirmez.
    D’autre part, même si le sujet reste sensible, je nuancerais la teneur de votre article:
    – L’accès au numéro de mobile et à l’adresse nécessite d’une part une autorisation explicite de l’utilisateur, et d’autre part que ces données soient effectivement renseignées.
    – Il s’agit bien de l’adresse postale, non de l’adresse email. Et à ma connaissance le fait que Facebook autorise l’exploitation de ces données ne signifie pas qu’ils permettent l’exportation.
    – Enfin je suis persuadé que Facebook sait exactement ce qu’il fait. Ce n’est pas un hasard si ce réseau compte aujourd’hui 600 millions d’utilisateurs et il faudrait à mon sens arrêter d’infantiliser et l’entreprise et ses utilisateurs.

  2. Bonjour Guillaume,

    le blog des développeurs n’est pas à proprement parler le canal officiel de FB. Publier une info de cette importance uniquement sur ce blog n’exonère pas Facebook d’une communication à ses utilisateurs d’une part, et plus corporate de l’autre.

    La gestion des données personnelles n’est pas un sujet anodin. La façon dont l’aborde Facebook n’est pas satisfaisante, il ne peut décider unilatéralement.

    A+

  3. Je rejoins entièrement l’avis de Guillaume qui résume à la perfection mon point de vue. Il y a une forme de condescendance dans votre propos qui me dérange. A partir du moment où l’accès à des données nécessite l’accord explicite de l’utilisateur, alors je ne vois pas où est le problème : c’est finalement le même principe que pour les services tiers de Twitter…

  4. @Statosphere d’une part les disclaimers peuvent ne pas être en français ou dans la langue de l’internaute, et d’autre part, il ne sont pas suffisament explicites (quelle est l’identité de ceux qui vont récupérer les informations nominatives? à quelles fins? etc.)

    Facebook se doit d’informer clairement les internautes sur ces sujets.

  5. Sinon « Depuis vendredi soir, la société fondée par Mark Zuckerberg donne accès, sans aucune forme de communication, aux numéros de téléphone, et aux adresses personnelles de ses utilisateurs, à l’ensemble des développeurs d’application.  »
    Ce n’est plus très vrai….

    http://www.clubic.com/internet/facebook/actualite-391436-partage-donnees-privees-face-critiques-facebook-arriere.html

    Le mouvement de protestation de la part des internautes sur lesquels il ne faut pas compter pour sanctionner Facebook en le quittant ou les marques et annonceurs en arrétant d’annoncer sur le 1er réseau social mondial semble avoir marché !

  6. @mo, Facebook recule, mais pour mieux avancer puisqu’il prévoit de réintégrer ces acces à l’avenir. Nous ne manquerons pas de revenir sur le sujet.

  7. @statosphere vous avez évidemment raison. Il reste de la responsabilité de chacun d’indiquer ou non ces données et d’accepter ou non qu’elles soient utilisées par Facebook.

    Modulo le fait que de nombreux utilisateurs ne savent pas comment on fait, s’en fichent ou n’ont pas le temps. Autant de données personnelles récupérées par Facebook « par la faute » de ces utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This