AnalyseBusinessChiffres ClesData RoomMedia

Facebook : combien de contenus ont été restreints en France au premier semestre 2017 ?

Facebook veut jouer la transparence sur tous les tableaux. Après avoir annoncé qu’il opérait une réorganisation pour que son chiffre d’affaires publicitaire commercialisé ne soit plus enregistré à Dublin mais dans le pays correspondant, le réseau social vient de publier son rapport sur la transparence concernant les demandes de retrait de contenus inappropriés et portant atteinte à la propriété intellectuelle.

Dans un post de blog, Chris Sonderby, le Deputy General Counsel de Facebook, a publié les données chiffrées du rapport sur la transparence de l’entreprise. Pour le premier semestre 2017, le nombre de restrictions de contenus pour violation des lois locales a augmenté de 304% dans le monde, par rapport au second semestre 2016. Sur cette même période, les demandes gouvernementales pour un accès aux données liées à un compte personnel ont progressé de 21% au niveau mondial par rapport à l’année précédente.

En France, 967 contenus ont vu leur visibilité restreinte au 1er semestre

En France, ce type de requête a atteint les 5 485 demandes au cours du premier semestre. Dans 74% des cas, les données ont été fournies.

Données Facebook concernant les requêtes pénales

Toujours en France, 967 contenus ont vu leur visibilité restreinte car ils violaient les lois françaises lors des élections présidentielles et législatives de 2017 ou faisaient l’objet d’ordonnances judiciaires. Après la période de la Présidentielle, Facebook a rétabli l’accès à 323 articles interdits.

Le rapport de Facebook se focalise aussi sur les contenus portant atteinte à la propriété intellectuelle en France. Concernant les droits d’auteur, 224 464 éléments ont été signalés sur le réseau social et plus de 70 000 pour Instagram.

Détail des données Facebook pour les droits d’auteurs

Les deux réseaux sociaux portent aussi une attention particulière aux marques de commerce (nom de marque, logo etc). Ainsi, sur Facebook plus de 41 854 requêtes ont été envoyées contre plus de 16 500 pour Instagram.  Enfin, pour les contrefaçons, Facebook a reçu plus de 14 279 demandes de retrait et plus de 10 000 pour Instagram.

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This