ActualitéBusiness

Facebook veut à son tour fabriquer ses propres processeurs

Au tour de Facebook de vouloir s’affranchir de sa dépendance à l’égard des fabricants de puces comme Intel ou Qualcomm. Selon des informations obtenues par Bloomberg, l’entreprise de Mark Zuckerberg serait en train de monter une équipe afin de concevoir ses propres semi-conducteurs.

Facebook suit donc le mouvement. En avril, nous vous révélions qu’Apple planchait sur un nouveau projet afin de développer ses propres processeurs qui équiperaient ses ordinateurs Mac d’ici 2020. Autre exemple, Amazon développe ses propres puces dédiées à l’intelligence artificielle afin notamment d’améliorer les performances de ses enceintes connectées Echo.

Oculus Go, enceintes connectées… mieux contrôler le développement de ses produits

Quel intérêt a Facebook à construire ses propres puces ? Fabriquer ses processeurs pourrait permettre à l’entreprise de mieux contrôler le développement de ses produits, mais aussi de réaliser des économies une fois les investissements de départ rentabilisés.

Pour rappel, l’entreprise devrait bientôt lancer l’Oculus GO, son casque de réalité virtuelle qui fonctionne avec un processeur Qualcomm. Facebook doit également sortir sa gamme d’enceintes connectées, même si le lancement a été retardé par le scandale Cambridge Analytica. Les puces pourraient aussi alimenter ses serveurs.

En ce qui concerne l’équipe que Facebook est en train de monter pour ce projet, l’entreprise a publié plusieurs annonces pour notamment recruter des ingénieurs. Celles-ci ont d’ailleurs été relayées par Yann Le Cun, directeur de la branche intelligence artificielle chez Facebook. « Intéressé par la conception ASIC & FPGA pour l’AI ? Des postes d’ingénieur concepteur sont disponibles sur Facebook à Menlo Park », lance ce dernier dans son post, avant d’expliquer qu’il a lui-même travaillé dans la conception de puces il y a des années de cela.

 

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Facebook veut à son tour fabriquer ses propres processeurs
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance