Les Experts

Fake news et dérives sectaires : le temps de la prise de conscience

Par Thomas Gouritin, fondateur de Regards Connectés

Cette année, le Festival de la Communication Santé de Deauville accueillait le Dr Serge Blisko, président de la Miviludes, pour une discussion passionnante avec le Dr Damien Mascret (Le Figaro) sur le sujet des fake news en santé. Un vrai sujet de santé publique qui détourne de trop nombreux patients du circuit de soin traditionnel.

Nous avons poursuivi la conversation avec le Dr Blisko dans ce Regard. De dérives thérapeuthique à dérives sectaires il n’y a qu’un pas, passage compliqué étudié par la Miviludes qui recense aujourd’hui 40% de ses signalements sur des sujets liés à la santé et à la médecine. Des traitements anti-cancer à base de légumes crus aux anti-vaccins, la désinformation nuit gravement à la santé.

Mais attention, comme le rappelle fort justement le Dr Serge Blisko, les professionnels de santé ont leur rôle à jouer pour endiguer ces dérives. Il est grand temps qu’une véritable prise de conscience s’opère dans l’opinion, notamment chez les «sachants».

Regard.

Le contributeur:

Thomas Gouritin accompagne les PME et les grands comptes dans leurs transformations, avec le numérique en appui. Producteur de la série Regards Connectés (chaîne Youtube et podcasts), il explore notre avenir technologique pour vulgariser des sujets complexes comme l’intelligence artificielle et faire passer des messages de pragmatisme à appliquer en entreprise.

Le sujet des chatbots est aujourd’hui incontournable, Thomas l’aborde de manière pragmatique avec, en plus de l’accompagnement projet, des conférences visant à démystifier le sujet sans «bullshit» et avec des workshops permettant à chacun de mettre les mains dans la conception pour comprendre, apprendre et faire.

Tags
Plus d'infos

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer