ActualitéBusinessStartup

FinanceTesEtudes.com lève auprès de Kima Ventures, Marc Simoncini et J.A Granjon

Financetesetudes.com vient de finaliser une levée de fonds auprès des trois créateurs de l’EEMI, l’Ecole Européenne des Métiers de l’Internet et ce n’est pas une coincidence puisque le site sera un partenaire privilégié de la future école.

Kima Ventures (Jérémie Berrebi & Xavier Niel), Marc Simoncini (Meetic, Jaina Capital) et Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) ajoutent donc, via cet investissement, une pierre à l’édification de leur école au coeur du Palais Brongniart à Paris.

Financetesetudes.com se présente comme le premier courtier en ligne spécialiste du prêt étudiant. Les banques sont interrogées simultanément pour proposer aux étudiants les meilleurs offres négociées puis le site assure la mise en relation. Pour les banques, le site est un nouveau canal d’acquisition de clients jeunes et étudiants qui profitent de leur côté d’un service gratuit.

La start-up est créée par Christian Kamayou, diplomé d’HEC en 2000 et fort de 10 ans d’expérience bancaire sur les services aux particuliers. Elle est parrainée par Emmanuel de Cazotte (ex-dirigeant de Visa puis de MasterCard et René Sylvestre (fondateur de l’Etudiant).

Financetesetudes.com ne se revendique pas comme un comparateur mais comme un service innovant pour les étudiants et un canal de conquête pour les banques.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinanceTesEtudes.com lève auprès de Kima Ventures, Marc Simoncini et J.A Granjon
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?