A la uneActualitéEuropeFinTech

[Fintech] 8 infos qu’il ne fallait pas rater

En France

[tabs]

[tab title= « Kantox atteint les deux milliards de dollars de transactions »]
croissanceUn signe supplémentaire de la montée en puissance des Fintech. Kantox – qui propose aux entreprises d’échanger des devises à prix cassés – vient de passer la barre des deux milliards d’euros de transactions pour le compte de 1 600 PME. 
Récemment, Kantox a commencé à sophistiquer son modèle de base : grouper les besoins de devises de plusieurs PME pour obtenir les meilleurs taux du marché de change en appliquant des commissions dix fois moins élevées que les banques (0,09% à 0,29% du montant changé). Kantox y adjoint maintenant des services gratuits pour fidéliser les clients, la compagnie prévoit aussi de se connecter aux différents systèmes d’information des entreprises afin d’automatiser certaines opérations de change régulières.

Voir aussi: Kantox lève 10 millions d’euros pour disrupter le marché des changes avec le peer-to-peer
[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Yomoni-Vie ou la nouvelle offre d’assurance-vie de Yomoni »]

client-contrat Yomoni, la FinTech de la gestion d’épargne en ligne a lancé une offre : un contrat d’assurance 100% digital. Leur objectif est de collecter un milliard d’euros en 5 ans. C’est avec ce produit que l’entreprise souhaite démocratiser la gestion de patrimoine. «La majorité des Français, ayant un patrimoine limité, ont plus facilement accès au conseil. Leur épargne est principalement placée à court terme sur des produits à faible rendement», explique Yomoni.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Lemon Way, la FinTech française renforce son leadership »] 
paiement en ligneLemon Way annonce l’ouverture de 1,8 million de comptes particuliers et revendique son indépendance face aux banques. Cette FinTech gère les comptes de paiment des clients des sites de crownfunding, des marketplace, de l’économie de partage et des opérateurs de paiement mobile. De plus, Lemon Way assure la lutte contre la fraude et sécurise les opérations de ses clients.

[/tab]

[/tabs]

A l’étranger

[tabs]

[tab title= « Hello Soda passe outre Atlantique »]
New York City sunsetLa FinTech Hello Soda, une start-up de scoring universel, s’étend aux États-Unis avec l’ouverture d’un bureau à New York. Pour rappel, la compagnie s’est massivement étendue grâce à leur plateforme PROFILE qui permet de réduire la fraude et de définir un profil par toutes les données des réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram. Toutes ces données collectées permettent de créer une réputation pour obtenir un emprunt, par exemple.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

 

[tabs]

[tab title= « Alibaba réinvestit dans Paytm »]

alibabaAlibaba investit pour la deuxième fois dans Paytm, une start up indienne spécialisée dans le paiement mobile et la vente en ligne. Le groupe chinois aurait dépensé 680 millions de dollars pour racheter 20% de la jeune FinTech Paytm, née en 2010. Cet investissement permet à Alibaba de s’implanter en Inde, 2e marché mondiale. Paytm revendique plus de 100 millions d’utilisateurs, et enregistre plus de 77 millions de transactions chaque mois.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]


[tab title= « L’Iran rejoint la révolution des FinTech »]

human cyborg brainGrâce aux récents accords sur le nucléaire, le marché iranien s’ouvre à la communauté des FinTech. Le 7 et 8 octobre 2015, le think tank de l’institut de finance digital canadien organise avec l’entreprise, Sana Pardakht la première conférence sur les FinTech et l’innovation baptisé le «Digital Finance Iran». Les discussions porteront sur le Bitcoin, les villes intelligentes, l’énergie renouvelable, les nouveaux moyens de paiements et le Social Banking. Selon Majeed Javdani, PDG de Sana Pardakht, «L’Iran a une population jeune et éduquée, de 75 millions de personnes qui vivent de manière ultra connectée à un monde où le e-commerce et les Fintech joueront un rôle crucial dans la croissance de notre économie dans les prochaines années».

[/tab]

[/tabs]

[tabs]


[tab title= « La start-up hollandaise Adyen valorisée à 2 milliard d’euros »]

ordinateur-ecommerce-carte-paiement

Adyen vient de boucler un nouveau tour de table qui valorise la société à 2,3 milliards de dollars.  La levée de fonds dont le montant n’est pas connu a été opérée auprès d’Iconiq Capital, un fond d’investissement soutenu par Marc Zuckerberg ou encore Reid Hoffman, fondateur de LinkedIn. Ayden développe des solutions de paiement en ligne pour les e-commerçants internationaux. Avec 3 000 clients à travers le monde, Ayden touche un large éventail d’entreprises comme Netflix, Spotify ou encore Uber et Airbnb.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « La FinTech SoFi lève un milliard de dollars avec SoftBank »]

ecole-design-etudiant-dessinSoFi, la start-up californienne spécialisée dans le refinancement de prêts étudiants, a levé 1 milliard de dollars (900 millions d’euros). La FinTech américaine porte ainsi à 1,42 milliard de dollars les montants reçus depuis sa création en 2011. Depuis quelques mois, l’entreprise a élargi ses services financiers avec des prêts, des refinancements hypothécaires, et des prêts personnels. En quatre ans, la start-up a financé plus de 4 milliards de dollars de prêts, et devrait passer les 6 milliards de dollars de prêts financés d’ici fin 2015.

[/tab]

[/tabs]

Tags
atelier-platform

Louis Texier

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This