Actualité

Fleur Pellerin partenaire du premier concours « Startup Lycée »

Fleur Pellerin supervisera le premier concours « Startup Lycée » qui se tiendra les jeudi 19 et vendredi 20 décembre 2013 au lycée Louis Feuillade, situé dans la ville de Lunel, dans lʼHérault.

Objectif : véhiculer l’esprit d’entreprise en faisant vivre aux lycéens, réunis sous forme de groupes composés de six personnes, l’expérience de la création d’une start-up, loin des clichés d’un pays soit disant farouche à l’entrepreneuriat.

Les élèves de classe STG (sciences et technologies de la gestion, ndlr) seront épaulés par une vingtaine de dirigeants issus de jeunes entreprises innovantes. La ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique « s’adressera [par la suite] directement aux lycéens ayant retenu l’intérêt et la force du concours » précise-t-on. Une récompense prestigieuse qui devrait réjouir les jeunes participants.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

7 commentaires

  1. Bravo monsieur Niels vous faites du bien a la France et motivez nos ministres

  2. Mickaël et Bastien : bientôt dans les collèges ?!

  3. remifructus viainnova bravo à toute l’équipe, et à tous les entrepreneurs coachs qui vont aider les lycéens ! SYNERSUD SUP_lycee

  4. Charles_Nouyrit robin24h00 oliviermathiot regardez mon dernier tweet, sur la subvention des #fablab…

Bouton retour en haut de la page
Fleur Pellerin partenaire du premier concours « Startup Lycée »
Stripe, la FinTech la mieux valorisée au monde, réalise sa première acquisition en Inde
Porté par Dassault Systèmes et Ubisoft, le logiciel français s’est envolé en 2020
[DECODE Quantum] À la rencontre de Frédéric Grosshans, co-directeur du Quantum Information Center Sorbonne
RH: Next Station lève 1,5 million d’euros pour favoriser le recrutement à l’étranger
Pixel 6: Google va-t-il enfin percer sur le marché des smartphones?
WeWork: deux ans après son échec retentissant en Bourse, le géant des bureaux partagés revient à Wall Street