EuropeRetail & eCommerce

Fnac: 35% des ventes étaient omnicanales (internet et magasin) en 2014

La Fnac est-elle sur le point de réussir sa transformation numérique ? Les derniers résultats financiers publiés par le groupe pour son exercice 2014 sont encourageants.

Au-delà du tout numérique, la Fnac est parvenue en 2014 à jouer sur la complémentarité de son site d’e-commerce et de son réseau de magasins physiques. Ainsi, les ventes omincanales ont représenté plus d’un tiers (35%) des ventes l’an passé, contre 29% en 2013. Une progression que le groupe français explique par l’instauration de nouveaux services à destination des clients : le « click & mag », qui offre un accès en magasin au catalogue de produits disponible sur le site Web, et le « click & collect 1h », le retrait d’une commande en magasin une heure après sa commande en ligne.

Autre élément, l’activité place de marché affiche une belle santé avec un volume d’affaires en hausse de 25% sur l’année, notamment grâce aux bons chiffres enregistrés en Espagne et au Portugal. Au final, les marketplaces ont cristallisé en 2014 15% du volume d’affaires réalisé sur Internet. Et côté usage, le trafic sur mobile représente 25% de l’audience de Fnac.com, soit une croissance de 50% en un an.

Au final, la Fnac est parvenue à stabiliser son chiffre d’affaires en 2014 (3,89 milliards d’euros, contre 3,9 milliards en 2013), et a plus que doublé son résultat net à 41 millions d’euros, contre 15 millions un an plus tôt. Onze nouveaux magasins physiques ont d’ailleurs été ouverts en 2014, contre 7 en 2013. « 2013 avait marqué le redressement de notre enseigne. 2014 vient consolider notre modèle et marque l’accélération de la transformation de la Fnac » déclare Alexandre Bompard, PDG du groupe.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Fnac: 35% des ventes étaient omnicanales (internet et magasin) en 2014
L’auto-école en ligne Ornikar lève 100 millions d’euros
Les géants du luxe LVMH, Prada Group et Cartier s’allient pour créer leur plateforme blockchain
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
Potions
E-commerce: Potions lève 1,3 million d’euros auprès de Side Capital pour sa solution sans-cookies
Comment Sidetrade s’est imposé comme l’une des références mondiales du cycle order-to-cash
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders