Data Room

Forecomm implante outre-atlantique ses applications mobiles pour la presse

Créée en 2007, Forecomm conçoit et développe des applications pour téléphones mobiles, smartphones et tablettes (Blackberry, iPhone, iPod, iPad, Windows Mobile et Android). La société a développé plus de 150 applications créées pour 15 grands titres de presse français comme Le Parisien, Courrier International, Closer, Télérama…

Forecomm propose, avec ses solutions Mozzo, une offre clé en main permettant aux éditeurs la diffusion de leurs imprimés sur iPhone et iPad sans les coûts de développement et d’équipes que s’autorisent des médias américains comme Wired ou le New York Times. Ces éditeurs ont accès à « Mozzo Media Box » : un outil rich-media qui leur permet d’enrichir à volonté leur application sur l’App Store en y ajoutant du contenu interactif (vidéo, son, diaporama).

En 2011, Forecomm lance Mymozzo.net : plateforme multilingue online de diffusion de magazines avec des options push notifications, statistiques, intégration de campagnes publicitaires, flux de news, enrichissement multimédia…

L’actualité de Forecomm est l’arrivée de Mozzo sur le continent américain grâce à des partenariats avec de grands groupes au Canada et au Brésil. La société française a été sélectionnée suite un appel d’offres international.

Entretien avec Jean-Luc Gemo, CEO de Forecomm

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Forecomm implante outre-atlantique ses applications mobiles pour la presse
Grâce à une forte croissance, Teads s’installe à la deuxième place du FW500
[Livre Blanc] Conseils et outils préférés de ceux qui entreprennent (beaucoup)
[Livre Blanc] Rapport mondial 2020 sur les applications bancaires et de paiements
[Livre Blanc] Oui.sncf, e.leclerc… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?
[Livre Blanc] Dématérialisation RH et organisations multi-sites : quelles synergies ?