ActualitéInvestissementsMarketing & Communication

Foxconn fait le pari du micro-blogging et investit dans le réseau social Mig33

Le fabricant chinois s’apprête à investir 9,6 millions de dollars dans le service Mig33.

Connu pour être le principal sous traitant d’Apple en Asie, Foxconn ne s’intéresse pas qu’au hardware. Les réseaux sociaux attisent également son appétit. Pour preuve, la firme vient d’annoncer qu’elle se prépare à investir 9,6 millions de dollars pour prendre le contrôle du réseau social Mig33 comme relevé par The Next Web. Ces fonds seront transmis  par le biais de Foxconn International Holdings. Dans le détail, cette dernière va verser une première tranche de 2,2 millions de dollars à Mig33 avec pour objectif de verser 7,4 millions de dollars de plus une fois que sa société-mère aura levé de nouveaux fonds sur le marché australien.

Une entité de Mig33 bientôt à Taïwan

Fondé en Australie en 2006, Mig33 est un réseau social mobile qui cible particulièrement les marchés émergents. Ensuite installé pendant trois ans dans la Silicon Valley, il est aujourd’hui basé à Singapour. Suite à une réorganisation majeure survenue en 2013, il se positionne sur le marché des smartphones en tant que plate-forme de micro-blogging. Le site revendique 3,8 millions d’utilisateurs actifs par mois. Ces apports de capitaux vont le conduire à ouvrir un centre de développement commercial à Taïwan à proximité du siège social de Foxconn, qui centrera son action sur l’éco-système mobile.

Le pari de Foxconn dans le micro-blogging s’inscrit dans une démarche de diversification de son activité amorcée l’an dernier. Entre autres projets, la firme a déjà mis en place un fonds pour la technologie portable, dévoilé sa propre smartwatch, et lancé une plate-forme de financement participatif.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Foxconn fait le pari du micro-blogging et investit dans le réseau social Mig33
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse