ActualitéTech

Free Mobile débouté de sa plainte contre Bruno Deffains

Free Mobile vient d’être débouté par le TGI de Paris de sa plainte contre Bruno Deffains, professeur d’économie à l’université Panthéon-Assas et auteur d’une étude concernant l’arrivée du quatrième opérateur de téléphonie mobile sur le marché français.

free-mobile

Dans une tribune publiée par Les Echos en juin dernier, il avait estimé que Free Mobile pouvait être potentiellement à l’origine de « la destruction nette de 55 000 emplois dans les deux prochaines années », se retrouvant alors sous le coup d’une action en justice pour dénigrement intentée par la filiale du groupe Iliad. Xavier Niel, fondateur de Free Mobile, le soupçonnait notamment d’avoir été engagé par un concurrent pour réaliser cette étude.

Bruno Deffains avait alors vu débarquer à son domicile de Nancy un huissier et un expert accompagnés de deux policiers qui avaient passé au crible son ordinateur.

Sur le site pétition24, près de 1200 signataires ont apporté leur soutien à l’économiste.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Une honte de la pars de Free !! J’imagine la tête du pauvre gars voyant débarquer tout ce monde, alors qu’il est tranquille chez lui !

    J’espère qu’il portera plainte contre free pour préjudice moral ! je signe tout de suite

  2. En France, nous sommes toujours soumis à une forme de schizophrénie totale : d’un côté, on reprochent aux gens compétents de ne pas assez mettre en lumière les disfonctionnements et de ne pas être en mesure de préparer l’avenir, voire de signaler les problèmes avant qu’ils n’arrivent. De l’autre côté, dès que quelqu’un essaie d’alerter, il perd son procès. Monsieur Deffains n’est pas un astrologue : ce sont des tendances qu’il donnait.

Bouton retour en haut de la page
Free Mobile débouté de sa plainte contre Bruno Deffains
Memo Bank lève 13 millions d’euros auprès de Serena Capital pour séduire les PME européennes
FinTech : Upflow lève 15 millions de dollars après son passage chez Y Combinator
Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant
Comment des parlementaires américains s’attaquent aux monopoles des GAFA
Le service de livraison français Colis Privé prévoit d’entrer en Bourse sur le marché Euronext
Euro 2021 : la Fédération française de football se lance dans les NFT avec la startup Sorare