Marseille

[Frenchweb AIX-MARSEILLE] Think&Go, Terradona, Kaporal, et ce qui buzz en Provence

Retrouvez les nouvelles de l’innovation en régions sur Frenchweb.fr. Après Nice, aujourd’hui Aix-Marseille avec Guillaume Gimbert, correspondant Frenchweb à Aix-Marseille.

  • Les start-up à suivre : le NFC, le jean connecté, et du e-tourisme

 

Deux entreprises du secteur NFC sans-contact, Think&Go et Terradona viennent d’être distinguées au niveau national.

Terradona: Jean-Marc Toubiana (fondateur)

Date de création: 2013

Effectif: 5

CA: NC

Localisation: Gardanne

Think&Go: Vincent Berge (fondateur)

Date de création : 2010

Effectif:  15

CA: 1 millions d’euros

Localisation:  Meyreuil

La société marseillaise Kaporal a lancé, en partenariat avec Buzcard, le premier jean connecté permettant un échange de carte de visite digitale en un flash.

La start-up, RendezvousCheznous.com, propose aux internautes de choisir, réserver et payer en ligne des activités traditionnelles d’une région organisées par des hôtes locaux. Un premier tour de table de 637.000 euros a été réalisé pour accélérer sa croissance.

herve-bourdon

Guillaume Gimbert, à Marseille: Bonjour Hervé, qui êtes-vous?

Hervé Bourdon: Je suis un modeste professionnel du commerce en ligne convaincu que notre région est à un carrefour territorial et historique. Avec une bande de marchands en ligne de la région, nous nous sommes regroupés en association : eComProvence. J’avais déjà le plaisir d’animer les professionnels du secteur au travers des programmes montés avec Oxatis : Instants E-commerce dans les CCI, Ma Boutique en Ligne avec Google et SFR, etc. En plus dans le cas de eComProvence, on était amis parfois depuis des années.

Selon toi, quel est l’avenir de la filière numérique en Provence ?

Nous pouvons envisager notre avenir avec confiance : le commerce, la technologie et l’énergie sont nos atouts sur une scène internationale en plein bouleversement. La disruption est dans notre ADN. Le numérique se conjugue au présent en cassant les silos : toutes les filières sont concernées, et toutes les divisions des entreprises. Il nous faut encore sensibiliser, informer et former tous les professionnels. Les valeurs de possession et de patrimoines matériels mutent en valeurs d’usage ou de services.

Un pays, qui a vu naître le cinéma et de grandes boissons anisées, est intrinsèquement fait pour apporter au monde ses qualités de communauté, d’animation, de technologies dans un monde de loisirs.

Tu organises le 29 et 30 juin prochain la seconde édition de « shake your ecommerce« . Peux-tu nous en dire plus?

Marseille est une ville marchande, internationale, technologique, entreprenante. Marre de devoir monter à Paris faire du business ? A l’heure du commerce connecté, c’est le monde entier qui vient au Palais du Pharo à Marseille pour parler des évolutions de modèles économiques : « Economie du partage, disruption, überisation, inventons le commerce de demain ! » Les plus grands acteurs mondiaux, les plus grands du commerce et du numérique seront là pour parler aux professionnels du retail, du ecommerce, et du voyage. Au-delà des conférences, nous proposons des ateliers pratiques, des activités de découverte (FabLab, immersion 3D, internet des objets, boutique connectée) et une zone expo avec plus de 60 exposants. Le 29 au soir, l’Apérommerce permettra à tout un chacun de créer du lien : à Marseille on sait bosser fort et s’amuser !

  • Ce qui buzz à Marseille

[tabs]

[tab title= »Ce qui buzz à Marseille »]

L’apéro géant Littel FrenchTech #02 le 23 avril à Marseille.

Startup Weekend Green&tech Aix-Marseille, du 22 au 24 mai.

2e édition du «Shake your ecommerce»: le 29 et 30 juin prochain au Palais du Pharo.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Guillaume Gimbert, correspondant à Aix-Marseille »]

 Stardust (427x640)Je suis un des cofondateurs de StarDust, le spécialiste des tests de sites internet et d’applications mobiles, en charge dorénavant du product management. Père de deux jeunes enfants, je consacre mon temps disponible à essayer de nouveaux outils (producthunt addict) et à échanger avec ceux qui font l’économie numérique. Photographe amateur, gros lecteur, je suis bien évidemment aussi un fan absolu de l’olympique de Marseille.

Culturellement Marseille ressemble beaucoup à Barcelone, voire même à San Francisco. Ce n’est pas un pôle financier, mais elle fait partie de ces villes créatives et rebelles qui sont un terreau fertile pour les start-ups. La métropole Aix-Marseille se place au troisième rang national, avec plus de 2700 entreprises spécialisées dans le numérique et près de 32000 employés dans le secteur. La qualité de vie dans la région y est absolument incroyable et l’écosystème du digital très vivant et ambitieux. Reste à le faire savoir car beaucoup ignorent ce qui se passe ici.

[/tab]

[/tabs]

visuel_correspondants_FW_final

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This