ActualitéFrenchWeb Day

[Frenchweb Day Média] Philipp Schmidt: «Nous sommes tous en ‘test & learn’ pour construire le modèle de demain»

Ils sont les prochains speakers du FrenchwebDay Média du jeudi 14 avril. Chaque jour, retrouvez le portrait «100% Média» de l'un de nos intervenants.

Aujourd'hui découvrez le portrait de Philipp Schmidt est Directeur Exécutif de Prisma Media Solutions.

Philipp Schmidt, 38 ans, est titulaire d'un Master en économie. Il démarre sa carrière en tant que key accountmanager chez Bertelsmann-Arvato en 2001, avant d'effectuer au sein de Gruner+Jahr un parcours de management. En 2003, Philipp Schmidt prend la fonction d'attaché de direction au sein de la division Internationale du groupe, basée à Paris, sous la direction d'Axel Ganz. En 2005, il est nommé directeur d'édition, puis prend en parallèle la direction marketing et nouveaux business du pôle Féminin-People-Actualité de Prisma Media. Philipp Schmidt rejoint Prisma Media Solutions en 2012 comme directeur commercial du pôle Féminins Grand Public. Il avait été nommé à la tête de Prisma Creative Media et de Prisma Licences avant d'être nommé Directeur Exécutif de Prisma Media Solutions.

Quelle est votre vision des médias en France en 2016?

Une vision positive: les Français n’ont jamais consulté ni apprécié autant les médias sous toutes leurs formes. La multiplication des supports de diffusion, le digital, nous donnent une opportunité inédite pour entrer en contact avec nos cibles.

Mais ne soyons pas naïfs, cette profusion de points de contacts potentiels implique deux sujets de préoccupation majeurs pour notre industrie:

1/ La confiance du consommateur 
Dans un flux d’information permanent, en temps réel, le temps des medias change, ce qui nécessite la plus grande transparence et un enjeu vital dans la vérification et la rigueur des sources, de fiabilité de l’information (les exemples récents nous l’ont montré). Dans cette profusion d’offres, l’audience (/le consommateur) est devenu plus exigeante que jamais… Son hyper choix se portera donc naturellement vers les marques médias qui lui offrent à la fois la transparence, la caution / la sécurité et la confiance de contenus vérifiés… avec la plus grande réactivité.

2/ La monétisation
Bien évidemment ce changement de modèle de l’industrie média implique de repenser totalement la chaîne de valeur (production / diffusion) de nos medias.

Quelle est l’innovation média qui vous a marqué ces derniers mois?

Beaucoup d’initiatives voient le jour et notre industrie foisonne d’idées créatives et géniales. Nous suivons bien entendu les initiatives des Gafas dans la diffusion de contenus médias (FB IA, Google AMP, Apple News, Upday chez Samsung…) mais, volontairement exhaustives en terme de contenus, elles laissent malheureusement peu de place à un contenu riche et éditorialisé, avec une fonction d’inspiration et de découvertes. 

Une fois n’est pas coutume, l’initiative qui m’a le plus interpelée ces derniers temps… vient de Prisma Media, avec le lancement récent d’Infonity. Nous sommes repartis de 0 pour repenser totalement la relation de l’audience avec nos contenus (nativement print et digitaux) et apporter une réponse à contre-courant des initiatives mentionnées plus haut.

Aujourd’hui le consommateur veut avoir le choix mais aussi être guidé vers les contenus qui lui parlent vraiment. Nous apportons ici la meilleure réponse avec une application qui pousse les contenus avec un triple choix pour le consommateur : de format (le même article disponible en texte bien entendu, mais aussi en video ou en audio -pour par exemple consulter vos contenus en courant, dans la voiture,…), de temporalité (des contenus délivrés en push aux heures de mon choix), de sujets (les thématiques qui me correspondent via un algorithme de personnalisation pointu).

A ma connaissance, c’est la première fois… dans le monde, qu’un media propose une approche aussi personnalisée de la consultation media, avec une expérience intuitive et fluide. Nous ne sommes qu’au début !

Faut-il craindre le mouvement de concentration?

Il est certain que les valorisations –intéressantes- de nos entreprises media –et presse en particulier- compte tenu des impératifs de transformation rapides de l’écosystème auxquelles nous assistons, aiguise les appétits des groupes plurimedias et des diffuseurs/distributeurs.

Tous les acteurs de la chaîne ont désormais compris que le contenu et la richesse éditoriale sont des actifs stratégiques pour émerger et exister aux yeux du consommateur. Le rapprochement entre les contenus et les contenants n’en est donc sans doute qu’à son début.

Pour autant, ce mouvement de concentration est-il inéluctable ? Je ne crois pas …Il ne faut pas oublier que le consommateur / lecteur / est roi… Il est probable que ce mouvement se heurte à la même limite que par le passé: pas plus aujourd’hui qu’hier le consommateur n’apprécie être enfermé dans ses choix avec un contenu uniquement disponible auprès d’une seule plateforme / media.

Ce mouvement de concentration doit donc s’accompagner d’une véritable réflexion sur le comportement des audiences et les attentes du marché en général et ne pas se concentrer –seulement- sur une approche capitalistique ou de production de contenus.

Quel est le média, ou le groupe média, à suivre de près?

Tous ! …. Les initiatives sont nombreuses, et nous sommes tous en « test & learn » pour construire le modèle de demain. Les Gafas bien entendu : pour leur capacité de mise en relation et de diffusion en tant que plateformes de « redistribution » du contenu.

Les groupes de media « pure players » avec leur modèle agile et hyper réactif, pour leur adaptation en flux tendu aux évolutions et aux aléas du marché. Notre univers concurrentiel nativement « Presse » pour le développement de modèles intégrés drivés par le contenu (Prisma, mais aussi Le Figaro / Le Monde, …) et des marques medias fortes.

Les Chaînes TV : pour la fragmentation de leurs modèles et l’évolution rapide des consommations. Elles se trouvent par ailleurs dans une situation de transformation comparable à la presse il y a quelques années, avec une mutation des modèles qui s’accélère et un mouvement de dé-linéarisation inéluctable.

…et les nombreuses start-up et applications pour leur capacité à impulser l’innovation et la créativité pour élargir la proposition media.

 

[tabs][tab title= « L’événement: »]
Philipp Schmidt, interviendra lors du Frenchweb Day Média. 

Pour voir la page dédiée à l'événement, cliquez-ici.

Pour vous inscrire, cliquez-ici. Fin du tarif Early Bird le 04/04!

E62A5616

 

[/tab][/tabs]

Tags

Claire-Amance Prevost

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This