FrenchTechNancy

[FrenchWeb Tour Nancy] Les ambitions régionales du cluster Nancy Numérique

Lancée officiellement en 2010, l’association Nancy Numérique a été créée dans l’objectif final de mettre sur pied un festival interactif regroupant les acteurs de l’entrepreneuriat, de la culture et de la musique.

Soutenu financièrement par la communauté urbaine, le cluster comprend aujourd’hui une quarantaine de membres, regroupés sous la houlette de Fabian Costet, actuel président.

fabien-costetParmi ses projets, l’association espère investir rapidement un tiers lieu afin d’organiser davantage de manifestations. L’idée est de venir à la rencontre du grand public et plus particulièrement des 50 000 étudiants de la ville pour provoquer une prise de conscience du potentiel économique de ce secteur. Pour rappel, l’agglomération nancéienne recenserait près de 900 entreprises dans le domaine du numérique. Le secteur représenterait ainsi près de 7000 emplois sur la zone. « Nous sommes en train de vivre un virage. Depuis quelques mois nous assistons à un véritable essor d’initiatives liées au numérique », affirme Fabian Costet,président de Nancy Numérique et travailleur indépendant dans la communication digitale.

Le cluster organise prochainement la première édition du Festival Nancy Numérique, du 24 mai au 5 juin prochain, le point avec Fabian Costet:

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[FrenchWeb Tour Nancy] Les ambitions régionales du cluster Nancy Numérique
Opencell lève 6,8 millions d’euros auprès de Seventure Partners, Alliance Entreprendre et Capital Grand Est
Diversité : Élisabeth Moreno invite les dirigeants d’entreprise à prendre ce sujet à bras le corps pour performer
Bordeaux
[Made in Bordeaux] Quelles initiatives pendant ce confinement?
800 startups au cœur de l’écosystème Tech d’Aix-Marseille
E-santé: Withings lève 53 millions d’euros pour mieux anticiper les maladies
La startup api.video lève 5,5 millions de dollars pour démocratiser l’utilisation de la vidéo comme outil d’engagement