ActualitéBusinessCESStartupStartup du jourTech

[FW Radar CES] 42tea, pour boire de l’IoTea à bonne température

Créée par Lionel Heymans, 42tea permet de consummer du thé de la bonne façon. La start-up a lancé une application et un petit cube à mettre dans l'eau pendant qu'elle chauffe.

Sur l'application, il suffit de préciser le nom du thé et le nombre de personnes qui souhaitent en boire. L'outil donne ainsi le bon dosage d'eau à mettre dans la bouilloire. Ensuite, il faut y plonger le cube pour que l'application prévienne lorsque l'eau est à bonne température.

Plus de détails avec Lionel Heymans, fondateur de 42tea.

FrenchWeb: Quel problème résout 42tea?

Lionel-HeymansLionel Heymans, fondateur de 42tea: Tout le monde le sait, le thé est bon pour la santé, mais beaucoup n'en boivent pas, car ils n'aiment pas le goût. Et ils ont raison. La majorité des consommateurs boivent sans le savoir un thé raté. Préparer cette boisson est un peu plus compliqué que de faire bouillir de l'eau et de le verser sur un sachet. Pour révéler toute la richesse d’un thé, il est crucial de maîtriser parfaitement tous les paramètres de l’infusion (le dosage, l’eau, la température et le temps d’infusion).

Nous avons pensé à ces 90% des consommateurs qui estiment avoir déjà raté leur thé, au plaisir incomparable d'une tasse réussie. C'est pourquoi nous avons développé un dispositif qui permet de réussir son thé à tous les coups et ainsi de prendre du plaisir à chaque tasse. 

Quelle est votre proposition de valeur?

Grâce à notre cube intelligent (IoTea) connecté à une application, nous transformons chaque tasse de thé en un moment délicieux. Cet assistant vous guide à travers les étapes de préparation (dosage thé/eau, température et temps d'infusion) par des conseils uniques, personnalisés, grâce à un algorithme qui ajuste les paramètres de préparation à votre goût et vous conseille même des variétés que vous devriez aimer! 

Que recherchent vos utilisateurs?

Pour l'heure, nos utilisateurs sont principalement des personnes déjà averties aux subtilités de la préparation du thé. Ils savent qu'il faut être précis à chaque étape. Ils perçoivent la facilité d’utilisation, sans vraiment changer leurs habitudes et le bienfait qu’il procure à leur papilles. Nous voulons élargir notre audience en touchant des amateurs de bon goût, amoureux de la cuisine à la recherche de saveurs subtiles et diversifiées. 

Qui sont vos concurrents?

Si l’on aborde la concurrence via notre assistant, nos concurrents sont les théières automatiques et également les machines à capsules. Nous nous distinguons de part le prix de notre produit (IoTea débute à 48 euros quand une théière intelligente avoisine les 319 euros ou 99 euros pour une machine à capsule) mais également par la quantité de préparations disponible. En effet, nous pouvons dès à présent vous faire réussir plusieurs milliers de référence de thé, quand la meilleure des bouilloire automatique vous laisse choisir parmi 24 préparations. Par rapport aux machines à capsules et leur système fermé (capsule de la marque obligatoire et peu de thé disponible), nous offrons la possibilité d’utiliser toutes les références de thés en vrac. De plus nous sommes les seuls à offrir une expérience personnalisé, où l’on adapte la préparation en fonction des goûts du consommateur. Si l’on ajoute le fait qu’IoTea est petit, léger il est donc mobile et utilisable n’importe où, quand vous avez envie de déguster un bon thé. 

Quel est votre plan de développement?

Sur le plan du développement, nous livrons les commandes faites lors de notre campagne Kickstarter, ce qui nous a permis d'ajuster le process de fabrication avant une industrialisation massive. Au retour du CES nous allons peaufiner notre algorithme, et entamer le développement du prochains produit. D'ailleurs nous allons devoir agrandir notre équipe pour faire face à ces challenges. Au mois de février nous ouvrons notre business unit à San Francisco et si tout se passe comme nous l'espérons nous devrions être référencés au mois d'avril dans une chaîne de grands magasins au Japon. 

Quels sont vos enjeux?

Nous sommes à cheval sur deux marchés: celui du PEM (petit électroménager) via notre objet connecté, et celui du thé qui est notre source principale de revenu. Notre difficulté est d’avancer sur les deux aspects qui pour nous sont indissociables mais qui en terme de communication ne répondent pas au mêmes codes. D’un point de vu financier, notre enjeu du moment est de préparer notre ouverture de capital le plus tard possible pour avoir une véritable amorce sur nos marchés afin d’être valorisé sur un attrait plutôt que sur une idée.

[tabs][tab title= »42tea : Les données clés »]

Fondateur : Lionel Heymans

Date de création : 1er octobre 2015

Levée de fonds : aucun

[/tab] [/tabs]

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This