ActualitéBusinessHR TechStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Hyperlex, la LegalTech qui automatise la gestion des contrats

Alexandre Grux et Alexis Agahi sont deux anciens collègues de Kyriba, tandis que Guillaume Bon les a connus par des amis communs. Ils se lancent dans l’aventure entrepreneuriale en 2017 avec Hyperlex, une solution en ligne d’analyse et de gestion de contrats pour toutes les entreprises.

Plus de détails avec Guillaume Bon, co-fondateurs d’Hyperlex:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Hyperlex vise à aider les entreprises dans l’analyse et la gestion de leurs contrats et documents juridiques. En effet, assurer le suivi des engagements pris contractuellement n’est pas toujours simple: près de 40% des entreprises ne connaissent pas les grandes échéances contenues dans les contrats, 20% du temps des juristes est passé à faire de la recherche d’informations au sein des contrats lors de changements réglementaires ou de traitements des contentieux et près de 15% du budget juridique résulte d’une absence de décision ou d’une décision défaillante suite à une mauvaise information contractuelle (que ce soit en litiges ou pénalités).

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous proposons une solution en ligne d’analyse et de gestion des contrats exploitant l’intelligence artificielle (IA) pour aider les entreprises à mieux connaitre et comprendre leurs contrats. L’IA permet par exemple de ranger et trier automatiquement les documents, d’identifier les clauses à enjeux ou à risques, de détecter et notifier les grandes échéances et d’extraire automatiquement les informations importantes. Hyperlex et sa fonction d’indexation et de recherche avancée fonctionne un peu sur les contrats comme Google sur les pages web, il permet de retrouver toute l’information contractuelle que vous cherchez en un instant.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Les principaux utilisateurs d’Hyperlex sont les directions achat, juridique, immobilier et M&A des entreprises. Ces directions cherchent avant tout à gagner du temps de recherche d’informations dans des moments de tension (due-diligence, changement réglementaire, renégociation avec un fournisseur, gestion d’un litige ou d’un sinistre) et à gagner en fiabilité dans le suivi de leurs engagements (dans le suivi des montants contractualisés, des dates de renégociation ou des périodes de notification des clients). Hyperlex est ainsi utilisé comme un assistant contractuel tout autant qu’un outil de recherche au sein d’une base contractuelle.

Quel est votre plan de développement?

L’objectif est de continuer à améliorer le fonctionnement de notre intelligence artificielle pour permettre à notre solution d’aller vers de la revue qualitative des contrats (un premier niveau de revue est déjà en cours de déploiement) et d’aider les gestionnaires de contrat à se concentrer sur le suivi des parties les plus délicates des contrats. A ce titre, nous continuons de recruter des data scientists, l’objectif est de doubler notre équipe scientifique dans les 12 prochains mois. Enfin, si notre marché principal est le marché français, nous avons pour objectif de développer notre présence à l’international d’ici 2019, en zones francophones et anglophones notamment.

Quels sont vos enjeux?

Notre objectif est de devenir l’acteur numéro 1 de la gestion et l’analyse de contrats en France et de faire bénéficier des avantages de l’IA au plus grand nombres de personnes manipulant des contrats au sein des entreprises.

L’enjeu pour nous sera triple:

i) nous faire davantage connaître, notamment aux entreprises utilisant des solutions « sans intelligence »

ii) continuer à développer une IA de premier ordre, capable d’assister au maximum les gestionnaires de contrats

iii) faire grandir notre équipe tout en préservant notre culture et l’excitation de travailler ensemble.

Qui sont vos concurrents?

Nos principaux concurrents sont de deux types: en France, les acteurs traditionnels de la gestion de contrats (des progiciels comme Legalsuite ou Legisway) et en dehors de France, les acteurs anglo-saxons qui ont fait le pari de l’IA comme nous (Kira ou Luminance). Nous avons fait un choix technologique fort qui nous différencie d’eux: le système d’apprentissage de notre IA est mutualisé entre nos clients grâce à une méthode de federative learning, ce qui permet à tous nos clients de bénéficier d’une solution pré-entrainée lorsqu’ils choisissent Hyperlex.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Un de mes amis, Guillaume Bort, cofondateur de FioulReduc, une startup spécialisée dans la vente de fioul en ligne. Il a une capacité à combiner vision long terme (sur la manière dont ses clients évoluent notamment) et tactique court terme que je trouve très impressionnante.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

Les classiques Gmail, LinkedIn, Slack. Et certaines françaises: Qonto pour la gestion de mes comptes et Too good to go pour acheter en gaspillant moins.

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

Vivatech bien sûr. Les salons de l’IA (IA Paris, IA Summit) et DT50 (sur les startup tech de la scène européenne).

Une start-up à nous faire découvrir ?

Idomed, une startup ayant lancé une super solution de télé-médecine pour aider les personnels soignants à prendre en charge les personnes âgées.

Les données clés:

  • Fondateurs : Alexandre Grux, Alexis Agahi et Guillaume Bon.
  • Date de création : 1er septembre 2017
  • Levée de fonds : Oui, 1M€ avec le fond ISAI et Pierre Koscisko-Morizet notamment.
  • Siège : Paris
Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[FW Radar] Hyperlex, la LegalTech qui automatise la gestion des contrats”

  1. Mais ou est donc l’IA quand on ne propose qu’un simple moteur de recherche avec indexation des documents, ce qui existe depuis à peu près 30 ans ? Il faudrait arrêter d’utiliser ce terme à outrance sans rien de rien derriere…

    Un outil de gestion de contrats comme un autre, avec des alertes, point final, rien de neuf sous le soleil ! Il y a tellement plus à proposer, et vos concurrents ont déjà 20 ans d’avance, va falloir proposer plus sérieux que ça :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This