ActualitéAffaires publiquesBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] ParlonsPo veut réinventer la démocratie au niveau local

Fondée en janvier 2017 par Maxime Peyret Lacombe, ParlonsPo est une plateforme permettant aux communes de prendre les bonnes décisions après avoir consulté les citoyens.

Plus de détails avec Maxime Peyret Lacombe, fondateur de ParlonsPo.

FrenchWeb: Quel problème résout ParlonsPo?

maxime-peyret-lacombeMaxime Peyret Lacombe, fondateur de ParlonsPo: ParlonsPo est une CivicTech qui promeut un élan citoyen et démocratique allant dans le sens d’un contact plus privilégié entre les citoyens et ceux qui les dirigent, cela présente une véritable révolution digitale pour les villes qui vont leur permettre de se moderniser en donnant à leurs citoyens la possibilité d’accéder à une nouvelle plateforme de co-construction de l’espace public. ParlonsPo est une solution technologique qui peut transformer la façon dont les communes fonctionnent, de mieux servir leurs citoyens et de prendre des décisions fondées sur des données. Le secteur de la technologie doit contribuer à résoudre certains des plus grands problèmes d’aujourd'hui et à faciliter la vie du citoyen.

Quelle est votre proposition de valeur? 

Nous avons développé une solution simple qui est en mesure de mettre à disposition les données illustrant les informations budgétaires qui aideront les communes à mieux planifier et à gaspiller moins d’argent ainsi que d’organiser l’intelligence collective en proposant des fonctionnalités comme suivre les actualités de la ville, proposer des projets aux élus locaux, signaler un dysfonctionnement, consulter les données de la ville et se faire sonder, rester informé des alertes de la ville grâce aux notifications push, échanger des services, proposer et visualiser des offres d’emploi, s’inscrire aux événements organisés par la ville.     

Qui sont les utilisateurs de votre solution?

Notre technologie sert les citoyens et rend les affaires publiques plus efficaces et plus futées. Il n'est plus assez bon d'avoir des documents cachés dans des centaines de classeurs et des rapports imprimés sur des imprimantes matricielles. Les citoyens exigent de plus en plus de la transparence de la part de leurs élus et trop souvent, les gouvernements n'ont aucun moyen de fournir une fenêtre claire sur la façon dont l'argent des contribuables est utilisé. Nous sommes un remède à cela et prône la transparence au niveau local où les citoyens pourront accéder aux dépenses de la commune ainsi que de statistiques. En tant que responsable publique vous accédez à une interface privée qui permet de sonder vos citoyens et de mieux comprendre les attentes pour pouvoir prendre de meilleures décisions.

Qui sont vos concurrents?

La technologie civique est maintenant un espace chaud pour les investissements technologiques. Les gouvernements se réveillent à la nécessité d'apporter leur technologie au XXIe siècle. ParlonsPo se distingue des initiatives publiques en proposant une solution simple, performante, sur-mesure, sécurisée, neutre et transparent qui a nécessité un budget important.

Quel est votre plan de développement?

Coté développement, nous comptons toucher 1 000 communes sur trois ans ainsi que les populations moins sensibles au numérique en proposant d’autres solutions numériques plus adaptées pour sensibiliser durablement à une participation citoyenne. La start-up souhaite pouvoir innover en permanence en proposant chaque année de nouveaux services innovants aux citoyens et, pourquoi pas un jour, s’attaquer à un nouveau marché européen. 

Quels sont vos enjeux?

Nous voulons toucher les citoyens afin que notre solution technologique ait un impact sur leur vie citoyenne et pouvoir les réengager au niveau local. Côté business, nous voulons établir un lien de confiance avec nos communes et augmenter nos contrats avec celles-ci dans toute la France. Nous commençons notre première levée de fonds d'un million d’euros auprès de business angels et de fonds spécialisés en plus de 100 000 euros de fonds propres. Nous souhaitons pouvoir salarier minimum 7 personnes en 2 ans pour améliorer notre équipe de vente.

[tabs]

[tab title= »ParlonsPo : les données clés »]

Fondateur : Maxime Peyret Lacombe

Date de création : janvier 2017

Levée de fonds : aucune

Siège : Bordeaux

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This