ActualitéRetail & eCommerce

Gap signe avec Zalando pour se renforcer dans l’e-commerce européen

L’enseigne américaine de prêt-à-porter Gap et l’e-commerçant allemand Zalando viennent de conclure un partenariat : la plate-forme vendra à partir de mai prochain des produits Gap. Pour l’enseigne, c’est une façon de cibler les consommateurs des pays dans lesquels elle ne détient pas de magasins physiques. Gap livre néanmoins déjà dans 24 pays depuis son propre site Web, mais ne compte aucun point de vente physique dans certains marchés clés comme l’Allemagne.

L’entreprise a été introduite à la Bourse de Francfort en octobre. Basée à Berlin, elle compte 1 500 marques à son catalogue, et livre dans 15 pays européens. Ce partenariat avec Gap lui permet d’étoffer encore un peu plus son offre. Du côté de Gap, ce partenariat s’inscrit dans une stratégie où l’accent est mis sur l’e-commerce, afin de réduire sa dépendance au marché nord-américain (hautement concurrentiel). Le groupe prévoit par ailleurs d’ouvrir une quarantaine de magasins en Inde.

Inditex et H & M absents de Zalando

En Europe, l’enseigne de vêtements fait face à la concurrence d’entreprises comme Inditex et H&M. Celles-ci ont également investi dans l’e-commerce, mais se concentrent sur leurs propres sites et ne sont pas référencées sur la marketplace allemande (à l’exception de quelques robes de maternité Zara).

Pour rappel, Gap a vu ses ventes en ligne augmenter de +21,5% en 2013, alors que les ventes globales de la marque a augmenté de 3,2%. Son bénéfice net sur 2013 atteignait 1,28 milliard de dollars, pour 2,26 milliards de dollars de chiffre d’affaires. L’enseigne avait déjà passé un partenariat avec une marketplace pour booster ses ventes. C’était en Asie, sur Tmall.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Bouton retour en haut de la page
Gap signe avec Zalando pour se renforcer dans l’e-commerce européen
Marketing digital: focus sur des techniques de génération d’audience appliquées au BtoB
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street