ActualitéLes levées de fonds

Gestion des repas d’affaires : le Français Business Table lève 2,5 millions d’euros

Business Table vient de lever 2,5 millions d’euros auprès de Citizen Capital et d’Amundi Private Equity Funds, son actionnaire historique. La société édite une solution permettant aux entreprises de gérer leurs repas professionnels en ligne : réservations de restaurants, commandes auprès de traiteurs, facturations… Elle a également lancé une offre de paiement centralisée avec American Express Cartes et Solutions Corporate.

« L’outil de gestion est relié à un plateau d’opérateurs qui assistent et conseillent les clients 24h/24 et 7j/7 ; les dépenses de repas d’affaires sont suivies en temps réel et une facture unique mensuelle remplace les notes de frais » assure Business Table.

30 millions d’euros de volume d’affaires

Fondée en 2010 par Mickaël Hadjadj, mais lancée en 2012, la start-up parisienne revendique aujourd’hui plus de 20 000 utilisateurs et 12 000 restaurants référencés sur sa plate-forme pour un volume d’affaires de 30 millions d’euros en 2014. Sur son site Internet, Business Table estime que les repas d’affaires représentent aux alentours des 6 milliards d’euros par an en France.

Elle affirme que les « frais de bouche » peuvent représenter plus de 10 millions d’euros par an chez certains grands groupes. La Poste, Veolia, Deloitte ou encore Orange et la SNCF qui apparaissent à son portefeuille clients.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Gestion des repas d’affaires : le Français Business Table lève 2,5 millions d’euros
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents
Après YouTube et Instagram, Netflix s’inspire de TikTok pour sa nouvelle fonctionnalité