ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Google rachète Eyefluence pour accélérer dans la réalité virtuelle

  • Les technologies développées par Eyefluence pourraient permettre à Google d’améliorer Daydream View, son nouveau casque de réalité virtuelle.
     
  • Ce rachat s'inscrit dans la stratégie de la firme de Mountain View pour contrer les efforts de Microsoft et Facebook dans les applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée.
     
  • L'an passé, Alphabet a enregistré un chiffre d’affaires de 74,9 milliards de dollars, dont 74,5 issus des produits de Google.

 

Google vient de conclure l’acquisition de la start-up californienne Eyefluence, qui a conçu un dispositif d’interaction avec les yeux pour les appareils de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été dévoilés. 

Fondée en 2013 par Jim Marggraff et David Stiehr, Eyefluence développe une série de technologies permettant d’assurer le suivi du comportement des yeux pour la réalité virtuelle et les applications de réalité augmentée. Depuis sa création, la société américaine avait levé 21,6 millions de dollars.

Google face à Microsoft et Facebook

Cette acquisition doit permettre à la firme de Mountain View de se renforcer en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Les technologies développées par Eyefluence pourraient ainsi permettre à Google d’améliorer son nouveau casque de réalité virtuelle, présenté lors de la dernière keynote de la filiale d’Alphabet le 4 octobre dernier. Baptisé Daydream View, il ne fonctionne pas de manière autonome puisqu’il faut lui adjoindre le nouveau smartphone Google Pixel.

Au-delà de son casque de réalité virtuelle, la firme américaine pourrait envisager d’intégrer le dispositif d’Eyefluence dans une gamme plus large de produits pour contrer les efforts de Microsoft et Facebook dans les applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Début octobre, la firme de Mark Zuckerberg a présenté un avatar animé capable de reproduire l’expression du visage à l’aide de capteurs externes ou d’un casque de réalité virtuelle de type Oculus.

Lire aussi : 

Bouton retour en haut de la page
Google rachète Eyefluence pour accélérer dans la réalité virtuelle
Porté par la pénurie de semi-conducteurs, «Intel est de retour» selon son nouveau patron
Téléconsultation: un quart des plateformes présentent des «anomalies» selon la Répression des fraudes
Voiture autonome: comment Heex Technologies aide les entreprises à mieux filtrer leurs données
[Made in océan Indien] Outsourcing et production digitale à distance: les clefs du succès?
Deep Instinct
Cybersécurité: Deep Instinct lève 100 millions de dollars auprès de BlackRock
[Webinar] Data hub: Comment déployer une plateforme technologique au service de la valorisation de vos données