ActualitéBusinessDecode BusinessHR TechTV

Goshaba met le big data, les sciences cognitives et la gamification au service du recrutement

Créée en 2014, Goshaba est une start-up qui utilise le big data, les sciences cognitives et la gamification pour accompagner les entreprises dans leurs recrutements. Elle travaille avec des entreprises comme Accenture ou encore BNP Paribas.

« Nous proposons des évaluations qui sont scientifiquement précises. Elles sont basées sur ce que je faisais en recherche. J’ai une thèse en neuroscience. Mais une évaluation scientifiquement précise, c’est long et hyper pénible. Nous les avons gamifiées et raccourcies. Cela nous permet de collecter des informations précises sur les candidats pour faire de la pré-qualification »,explique Camille Morvan, co-CEO de Goshaba.

Tests techniques, jeux « à la Candy Crush »…

Concrètement, les entreprises qui souhaitent utiliser la technologie de Goshaba entrent leurs critères de recrutement, cela peut concerner le savoir-faire et le savoir-être, dans une plateforme en SaaS. Celle-ci va générer un lien de candidature que les entreprises peuvent partager. Les candidats cliquent dessus et entrent dans un parcours de recrutement avec un formulaire classique et puis par exemple un test technique ou encore des jeux cognitifs « à la Candy Crush »… Ils peuvent par exemple servir à évaluer la capacité à prioriser et le multitasking. L’outil donne ensuite un « score de matching ».

Le but ? Automatiser la phase du screening des CV afin de dégager plus de temps pour les tâches à valeur ajoutée des recruteurs.

Retrouvez l’interview complète de Camille Morvan, co-CEO de Goshaba :

 

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Goshaba met le big data, les sciences cognitives et la gamification au service du recrutement
[FW500] Lancée par eFounders, la startup Upflow veut mettre fin aux impayés des entreprises B2B
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
Just Eat
Just Eat face à une offre d’achat hostile du fonds Prosus
Copy link