ActualitéRetail & eCommerce

Groupon, sous la menace d’une class action?

Groupon, le géant des bons plans en ligne ferait l’objet d’une plainte pour non paiement d’heures supplémentaires, rapporte le quotidien La Tribune.

Une ancienne commerciale de la société affirme que Groupon, fondé par Andrew Mason, ne respecte pas la loi sur le paiement des heures supplémentaires. Elle réclame ainsi ses arriérés de salaires assortis de dommages et intérêts. Son avocat estime quant à lui qu’il pourrait rallier près de 2000 ex ou actuels salariés du géant américain afin de mener une class action.

Selon un porte-parole de la société, cette plainte serait « sans fondement » et  « d’autres groupes comme Cisco, Salesforce, Nortel, etc » auraient déjà été victimes de ce type de poursuites.

Mauvaise passe donc pour le site de bons de réduction. La semaine dernière, celui-ci annonçait le report de son projet d’introduction en bourse. Depuis plusieurs mois, le groupe croule sous les critiques, révélatrices de nombreuses failles.  

D’après un document déposé auprès du gendarme de la bourse américaine, la société aurait réalisé un CA de 1,5 milliard $ au premier semestre, contre 131M l’an passé sur la même période.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Groupon, sous la menace d’une class action?
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?