ActualitéRetail & eCommerce

Groupon va laisser les commerçants faire leurs propres deals

L’offre sera bientôt disponible pour les produits alimentaires.

Groupon1Changement de stratégie ? Alors que seuls les commerçants sélectionnés par Groupon pouvaient proposer leurs offres spéciales sur la plateforme, le géant américain de la vente éphémère en ligne annonce le lancement d’un « Deal Builder », un outil qui leur permettra de construire et offrir leurs propres offres en ligne, sans avoir à obtenir l’aval de la société.

« Avec le lancement de Deal Builder, nous avons maintenant une solution personnalisable pour les milliers de commerçants qui nous contactent directement chaque mois afin de proposer un deal  » explique Dan Roarty, vice-président du développement produit chez Groupon. « Les marchands peuvent nous dire de combien de clients ils ont besoin et quel type de remise ils sont prêts à offrir, et nous allons utiliser notre expertise issue de plus de 500 000 entreprises dans le monde pour les aider et guider à créer un deal Groupon efficace pour leur entreprise » ajoute-t-il.

Un tournant qui permettrait à Groupon de couper l’herbe sous le pied à de nombreuses marketplace qu’il surveillait déjà depuis un moment en tant que probables concurrentes. Pour le moment, l’offre n’est disponible que pour les les activités de santé, beautés et de services, et devrait rapidement s’étendre aux produits alimentaires.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Groupon va laisser les commerçants faire leurs propres deals
Marketing : pourquoi D-AIM fusionne avec Splio
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France