ActualitéRetail & eCommerceStartup du jour

La startup du jour : LogMote vous authentifie à tous vos comptes par un simple QR Code

La technologie d’authentification développée par la start-up parisienne est protégée par un brevet.

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir LogMote, une startup parisienne, fondée en 2011, qui a développé une application qui retient tout vos mots de passe sur votre smartphone. Vous pouvez par la suite vous authentifiez sur une multitude d’appareils sans contact grâce à un QR Code.

Plus de détails avec Yann Torrent, co-fondateur.

 

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

logmote3

Yann Torrent : Nous manipulons tous les jours de plus en plus de mots de passe. Ce constat est encore plus fort en entreprise. Prenons l’exemple ici des politiques basées sur un changement régulier de mots de passe. Très mal vécues par les utilisateurs, ces politiques présentent surtout des failles de sécurité importantes.

Le bon mot de passe est celui dont on se souvient : nous avons tous tendance à utiliser toujours le même et/ou à le choisir dans un registre simple et donc facilement devinable. Il arrive même que certains les notent sur un post-it collé sur l’ordinateur. Par ailleurs, les solutions existantes comme les « tokens » ont un coût tout simplement exorbitant pour les entreprises, sans parler de l’expérience utilisateur, fort peu appréciée.

Dans ce paysage, LogMote est une nouvelle génération d’outil combinant authentification forte et expérience utilisateur. Nous voyons LogMote comme le premier système d’authentification forte réellement orienté et pensé pour l’utilisateur.

À quel besoin apportez-vous une réponse ?

LogMote répond au besoin principal de s’authentifier de manière sûre sur n’importe quel service, sans se soucier de la sécurité ou de la mémorisation de ses mots de passe, le tout en gardant une expérience utilisateur extrêmement simple et novatrice. LogMote répond aussi aux besoins de partages collaboratifs des mots de passe. L’utilisateur manipule un accessoire qu’il a déjà et qu’il adore, son smartphone, pour s’authentifier de manière totalement sécurisée et automatisée à tout : sa session, ses applications, ses services web.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre développement repose principalement sur deux axes, les abonnements mensuels de notre offre BtoB en mode SaaS « LogMote Pro », et les accords technologiques auprès d’éditeurs tiers (OEM) qui permettent d’utiliser LogMote au sein de leurs propres solutions.

Qui sont vos compétiteurs ?

Toutes les solutions d’authentification forte de type « token » comme le proposent les acteurs historiques RSA, Safenet ou encore Vasco. Il existe également des acteurs plus proches de nous comme Swivel, Login People ou encore In-webo. Tous essaient de proposer la prochaine génération de l’authentification forte. Leur existence ainsi que l’arrivée de nouveaux acteurs dans ce domaine démontrent que l’écosystème est clairement à la recherche d’une nouvelle génération d’offre.

logmote2À quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

On nous compare souvent par erreur aux gestionnaires de mots de passe grand public. Or, LogMote est d’abord une solution d’authentification forte qui permet à l’utilisateur d’accéder à tous ses services sur ses ordinateurs, ses navigateurs, sa tablette, etc. Un exemple simple : LogMote vous permet de partager ou révoquer certains comptes avec d’autres utilisateurs directement depuis votre smartphone, le tout sans communiquer les mots de passe. Les gestionnaires de mots de passe ne permettent pas des usages aussi riches et variés autour de l’authentification.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Comme toute startup technologique comme LogMote, la première problématique c’est le financement de sa recherche et développement durant les premières années avant même de pouvoir lancer la commercialisation. Heureusement nous sommes soutenus par la Région Ile de France, la Ville de Paris, Paris Incubateurs, Scientipôle Initiative, mais aussi BPI France. Grâce à ces soutiens, nous avons pu financer le développement qui a débouché sur le dépôt d’un brevet et la sortie de nos produits.

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

L’atout premier de LogMote c’est sa technologie : transformer le smartphone de l’utilisateur en une clef sans contact. L’utilisateur est invité à scanner sur son smartphone un QR code à usage unique généré par LogMote. Les informations contenues dans ce QR code permettent au smartphone d’initialiser une communication sécurisée (via le WiFi, la 3/4G ou même un câble USB) avec un ordinateur, une tablette ou simplement un navigateur web.

Ainsi l’utilisateur n’a pas besoin de saisir ou de retranscrire un code reçu par SMS ou autre, comme le proposent souvent d’autres solutions. LogMote est extrêmement simple et flexible à déployer. La solution ne demande aucun changement ou configuration de l’infrastructure. LogMote automatise simplement l’existant, sans le remettre en cause, mais en le sécurisant.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Devenir entrepreneur.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Eratosthène, Bill Gates, De Gaulle ou encore Winston Churchill

Fondateurs : Yann Torrent, Loïc Dupuy, Jean-Baptiste Lernout, Karine Cheltiel

Date de création : décembre 2011

Nombre de salariés : 6 collaborateurs

Société basée à : Paris

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup du jour : LogMote vous authentifie à tous vos comptes par un simple QR Code
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers