ActualitéRetail & eCommerce

[Guide] Les bonnes pratiques de la vente en ligne des produits électroniques

La Fevad, le Gifam (Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils Ménagers), le Simavelec (Syndicat des Industries de Matériels Audiovisuels Electroniques), et la Fieec (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication) viennent de publier un guide de bonnes pratiques concernant la vente de produits électriques et électroniques sur internet.

Aujourd’hui, les ventes en ligne de ces produits comptent parmi les secteurs les plus dynamiques de l’internet marchand. Elles représenteraient 13% du marché total des produits techniques, selon les chiffres GfK.

L’objectif est donc de promouvoir le développement d’un secteur, fondé sur le respect des règles de transparence et de libre concurrence. Destiné aux professionnels du secteur, le guide s’organise autour de trois grands domaines:

  • Les garanties
  • La disponibilité et la présentation des prix et des produits électriques et électroniques
  • Et enfin, les obligations environnementales pour les DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques)

La mise en place de ces recommandations vient chapeauter la signature d’un accord de partenariat entre les quatre organisations. Un bilan de la mise en oeuvre de ces bonnes pratiques devrait être établi dans les six mois à venir.

Le guide complet. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Guide] Les bonnes pratiques de la vente en ligne des produits électroniques
TrueLayer, nouvelle licorne britannique de l’open banking, lève 110 millions d’euros
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe