ActualitéAmérique du nordEurope

Harness lève 60 millions de dollars pour faciliter la livraison continue de logiciels à l’international

Harness, plateforme californienne de livraison continue en tant que service, a bouclé un tour de table de 60 millions de dollars. IVP, GV (Google Ventures) et ServiceNow Ventures ont mené cette série B. Les investisseurs historiques Menlo Ventures et Unusual Ventures ont aussi participé au financement. Harness avait précédemment levé 20 millions de dollars en 2017. Au total, l’entreprise a donc réuni 80 millions de dollars. Sa valorisation atteint aujourd’hui 500 millions de dollars, selon des données de Crunchbase.

Jyoti Bansal a cofondé Harness en 2016 aux côtés de Rishi Singh. En 2008, il avait cocréé AppDynamics, spécialiste de l’application performance management racheté en 2017 par Cisco (3,7 milliards de dollars). Fin 2015, AppDynamics avait bouclé une série F de 158 millions de dollars.

Harness utilise des solutions de machine learning et d’intelligence artificielle pour automatiser la livraison de logiciels des entreprises. Elles analysent leur qualité et reviennent automatiquement en arrière en cas de problème. L’entreprise forte de 100 employés (25 en 2017) et basée à San Francisco entend rendre accessible la livraison continue « à toutes les entreprises ».

Une expansion en Europe et en Asie

« Même si toutes les entreprises sont devenues des entreprises de logiciel, presque tout le monde rencontre des difficultés dans la livraison des logiciels », a noté M. Bansal.

Parmi les références de Harness se trouvent McAfee, Home Depot, SoulCycle, Bank of Santander, NCR, ou encore Beachbody. Harness se trouve en compétition avec Spinnaker, plateforme de livraison multi-cloud open-source créé par Netflix.

Harness prévoit grâce à ce financement d’investir en R&D et d’étoffer ses équipes d’ingénieurs, commerciales et de customer success. L’entreprise devrait en outre s’étendre hors des Etats-Unis en Europe et en Asie.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This