ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMediaPodcast

Humanoid (Numerama / Frandroid) lève des fonds pour financer de futures acquisitions

Dix ans après sa création, Humanoid veut faire entrer ses sites FrAndroid et Numerama dans une nouvelle dimension. D’un blog sur l’actualité francophone d’Android, le système d’exploitation mobile de Google, FrAndroid est devenu au fil du temps un média majeur en France pour mettre en avant l’actualité française et internationale des nouvelles technologies. En parallèle, Humanoid a enrichi son offre éditoriale en 2015 avec le rachat du site Numerama, qui s’intéresse à la manière dont le numérique et les technologies transforment notre société.

Maintenant que l’éditeur français est bien établi dans l’Hexagone, avec 22 millions de visites en novembre (15 millions sur FrAndroid et 7 millions sur Numerama), Humanoid entame une nouvelle phase de son histoire avec un nouveau projet éditorial adapté aux codes de la nouvelle décennie qui s’annonce. Dans ce cadre, le groupe fait entrer à son capital le fonds lillois Re-sources Capital. Cette levée de fonds doit non seulement permettre à Humanoid de doper sa croissance organique, mais aussi de réaliser des opérations de croissance externe en 2020. 

22 millions de visites mensuelles cumulées sur Frandroid et Numerama 

Pour amorcer cette nouvelle ère éditoriale, Humanoid a décidé de donner une nouvelle identité à sa marque phare , à savoir FrAndroid, qui devient à cette occasion Frandroid (rendez-vous à 11h pour découvrir la nouvelle version du site). «Dans dix ans, quand les cartes de la Tech auront été redistribuées, notre média ne résonnera plus comme l’écho d’un projet de Google», explique l’éditeur. Cette refonte de Frandroid s’accompagne d’une nouvelle charte graphique pour mettre en valeur les trois nouveaux axes de développement du site : «s’informer, comparer, bien acheter». Ces derniers, couplés à la nouvelle identité visuelle du site, doivent permettre de «créer un média web où l’information côtoie la recommandation, les tests et les guides, pour accompagner le lectorat dans les univers technologiques de demain», détaille le groupe dirigé par Ulrich Rozier et Baptiste Michaud.

La nouvelle approche du groupe Humanoid est indispensable pour lui permettre de perdurer dans un écosystème médiatique en pleine reconfiguration. Face à des éditeurs de presse historiques, pour la plupart en perte de vitesse après le virage manqué du numérique, et de jeunes médias, qui ont décollé grâce à des formats plébiscités par les Millennials, Humanoid cherche ainsi à se renforcer pour rester dans le wagon de tête des médias sur le segment du numérique et des nouvelles technologies. Et dans ce cadre, la perspective de réaliser des acquisitions dès l’année prochaine pour étoffer l’offre du groupe, grâce à l’apport de Re-sources Capital, permet à Humanoid de nourrir de fortes ambitions pour les dix prochaines années. 

Humanoid : les données clés

Directeur général : Ulrich Rozier
Création : 2010
Siège social : Paris
Secteur : Médias
Activité : groupe de presse

Nous vous invitons à retrouver l’émission DECODE Business sur Spotify et Apple Podcasts.

Découvrez les autres émissions de Decode Media

  • Decode VC : découvrez les meilleurs investisseurs, ainsi que leur vision et leurs pratiques
  • Decode Exit : découvrez les dessous des ventes de start-up
  • Decode CTO : découvrez les CTO des plus belles start-up et entreprises de la French Tech
  • Decode RH : découvrez les DRH les plus inspirants et leurs meilleures pratiques
  • Decode de la semaine : Richard Menneveux et ses invités décryptent l’actualité de la Tech
  • Wild Card : notre sniper Joseph Postec partage son regard sur l’actu de la Tech sur un ton décalé
  • Silicon Carne : l’actualité de la Valley vue par Carlos Diaz et ses invités
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Humanoid (Numerama / Frandroid) lève des fonds pour financer de futures acquisitions
Alphabet se sépare de Makani, sa filiale dédiée aux éoliennes volantes
Au Canada, une startup traque le coronavirus grâce à l’intelligence artificielle
Blablacar: 14 années de développement racontées par Nicolas Brusson
YouTube, terrain de jeu idéal pour les marques ?
[WILD CARD] Porto Rico, l’île qui valait 2,6 millions de dollars !
Nicolas Dessaigne
[Oui Are New York] Algolia: l’une des plus belles licornes du software dans le monde est française
Copy link