ActualitéAffaires publiquesHR TechTech

IBM s’apprête à ouvrir un « delivery center » à Lille, késako ?

Cette implantation s’inscrit dans une stratégie globale menée par IBM, qui tisse depuis plusieurs mois un véritable réseau mondial de « delivery centers ». Objectif : déployer des solutions automatisées à destination des clients finaux.

C’est désormais officiel. Comme le révélait Frenchweb jeudi dernier, Arnaud Montebourg, Martine Aubry et Alain Bénichou, président d’IBM France, viennent d’annoncer l’ouverture d’un nouveau centre de services au pôle technologique de Lille. A la clé : la création de 200 nouveaux emplois, dans un premier temps, puis de 700 à terme. Il s’agirait d’une implantation rapide puisque le centre devrait être effectif avant la fin de l’année 2013.

Asos, Tata, Microsoft, Cisco, Capgemini… Le groupe informatique américain vient ainsi s’ajouter à la liste des mastodontes du web, qui ont choisi le quartier numérique de Lille pour s’implanter en France. Inauguré en 2009, le site EuraTechnologies regroupe aujourd’hui près de 130 entreprises employant plus de 1700 salariés. Des indicateurs qui, à terme, devraient respectivement atteindre 450 entreprises pour 5000 emplois.

Baptisé « IBM services center Lille », ce dispositif vient donc trancher avec le récent plan social dévoilé par IBM. Annoncé le mois dernier, le plan prévoit la supression en France de 689 postes. Selon certains médias, le nouveau centre de Lille pourrait, de la sorte, offrir une certaine mobilité aux salariés concernés. Encore faut-il connaître la nature précise de cette nouvelle structure et celle des profils recherchés…

Selon nos informations, il s’agirait plus précisément d’un « Delivery center ». Une notion qui, nous devons l’avouer, soulève de nombreuses interrogations auprès des professionnels du milieu.

D’après nos recherches, il s’agit d’une centre de prestations de services techniques chargé de déployer à grande échelle les solutions de serveur et de processus métier fournies par IBM. En somme, l’objectif est d’améliorer la qualité des services proposés par IBM en fournissant une solution standardisée, automatique et intégrée, à destination des clients finaux. L’idée est donc de fournir aux clients français des compétences technologiques de proximité pour répondre à leurs besoins spécifiques en termes de développement et de gestion d’applications ainsi que des services d’intégration de systèmes. « Autant de services qui aideront les clients à s’appuyer sur les nouvelles tendances technologiques telles que le social business, le mobile ou encore le commerce intelligent, pour développer leurs affaires », précise le communiqué officiel.

Plus largement, l’implantation de ce nouveau centre s’inscrit dans une stratégie globale menée par IBM, qui tisse depuis plusieurs mois un véritable réseau mondial de « delivery centers » afin d’assurer un service de maintenance technique et de veille de haute qualité à l’ensemble de ses clients, quelque soit leur position géographique. Au total, le groupe informatique américain aurait déployé près d’une cinquantaine de centres similaires sur les différents continents. IBM a ainsi annoncé officiellement, en février dernier, la création d’un delivery center à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

La vidéo du lancement officiel, ci-dessous, nous permet justement d’en apprendre davantage.

En 2011, IBM a enregistré un chiffre d’affaires supérieur à 75 milliards d’euros et compte parmi ses clients français: le groupe Carrefour, BNP Paribas, Conforama, Photobox. 

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This