ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

Ikea investit dans Livspace pour monter en puissance en Inde

Ikea veut continuer d’étendre son empire à l’international. Alors que le géant suédois tente de rattraper son retard dans le digital après avoir sous-estimé la puissance croissante du commerce en ligne et de la vente d’occasion, il mise sur l’apport des start-up pour se réinventer dans un paysage de la distribution en pleine mutation. Dernier exemple en date avec un investissement dans la start-up indienne Livspace, spécialisée dans le design d’intérieur. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées. 

Fondée en 2012, Livspace développe un service qui vise à simplifier le design d’intérieur. Pour ce faire, la société basée à Bangalore a mis sur orbite une plateforme qui met en relation les propriétaires, les concepteurs et les acteurs de la supply chain pour passer en revue les idées destinées à donner un second souffle à une pièce ou une maison entière, puis choisir un plan avant de le mettre en oeuvre. 

Ikea mise (enfin) sur l’e-commerce pour se relancer 

L’intérêt d’un tel service pour Ikea semble donc évident, le spécialiste du meuble en kit étant à la recherche de solutions pour devenir l’épicentre des dépenses des consommateurs en matière d’aménagement d’intérieur. Ce concept avait ainsi attiré l’oeil de l’entreprise suédoise qui avait entamé des discussions avec la société indienne à l’issue de son tour de table de 70 millions de dollars réalisé auprès de Goldman Sachs et TPG Growth en septembre 2018.

Bien que peu d’informations n’aient filtré concernant les synergies possibles entre Livspace et Ikea, il ne serait pas surprenant de voir les produits du groupe suédois proposés sur Livspace. Une visibilité qui permettrait à Ikea de gagner du terrain sur un marché indien réputé difficile pour les acteurs internationaux du retail. L’an passé, le géant mondial de l’ameublement a ouvert son premier magasin en Inde, à Hyderabad. Le groupe scandinave prévoit d’ouvrir au moins 25 magasins supplémentaires dans le pays. A ce jour, Ikea compte 367 magasins dans 30 pays à travers le monde.

Le géant suédois aux 35 milliards d’euros de chiffre d’affaires cherche des relais de croissance pour se relancer après avoir subi de plein fouet la concurrence de l’e-commerce. A la recherche d’un second souffle, Ikea a lancé fin 2018 un plan de transformation qui doit aboutir à la suppression de 7 500 postes à travers le monde, soit environ 5% de ses effectifs. Après avoir longtemps misé sur des magasins aux parcours imposés, Ikea va doubler ses efforts dans le digital pour doper une croissance qui a ralenti au cours de ces dernières années. Un impératif pour ne pas se faire avaler par des géants du commerce en ligne comme Amazon qui ne cesse de menacer les acteurs historiques du retail.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Ikea investit dans Livspace pour monter en puissance en Inde
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
L’Asie et les États-Unis à la pointe des FinTech en 2019
[Appel à candidatures] Participez au palmarès 2020 des entreprises qui recrutent dans le numérique
Copy link