Actualité

Iliad prêt à s’offrir le réseau mobile de Bouygues Telecom pour 1,8 milliard d’euros

Iliad annonce avoir signé un accord de négociations exclusives avec le groupe Bouygues et la société Bouygues Telecom en vue du rachat d’un portefeuille de fréquences 2G/3G/4G et du réseau de téléphonie mobile de Bouygues Télécom pour un montant pouvant aller jusqu’à 1,8 milliard d’euros.

La cession n’interviendra que dans l’hypothèse où l’opération de rachat de SFR par Bouygues aboutit et que les autorisations nécessaires sont obtenues.

Dans une configuration de marché revenue à trois acteurs, cette opération permettrait à Free Mobile d’accélérer sa dynamique commerciale ambitieuse au bénéfice du consommateur, dans un contexte de concurrence par les infrastructures en renforçant considérablement son autonomie et son portefeuille de fréquences.

Cette opération a vocation à être financée avec les ressources propres et bancaires du Groupe et sans recours à une augmentation de capital.

Martin Bouygues aurait rencontré François Hollande au retour de son voyage au Nigéria. Au coeur des discussions : la présentation de son projet de rachat de SFR alors que la quasi-totalité des acteurs des télécoms français – à l’exception d’Orange – lorgnerait sur la filiale de Vivendi selon le Journal du dimanche qui avance que l’homme d’affaires aurait également discuté avec Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, et Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif.

L’opérateur français souhaite éviter l’isolement si SFR venait à être cédé à Numericable, le premier intéressé, ou Iliad, la maison-mère de Free, qui plancherait également sur une éventuelle acquisition, même si l’Autorité de la concurrence s’était opposée à une telle idée il y a un an.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Iliad prêt à s’offrir le réseau mobile de Bouygues Telecom pour 1,8 milliard d’euros
OVH
OVHcloud prépare son éventuelle introduction en Bourse
Starling Bank
La startup britannique Starling Bank lève 317 millions d’euros et passe au rang de licorne
Cyberattaque contre Microsoft: l’Autorité bancaire européenne fait partie des victimes collatérales
À l’approche de son IPO, Deliveroo annonce une perte réduite en 2020
Voitures électriques: cette startup veut révolutionner le secteur avec sa batterie rechargeable en 5 minutes
Blockchain: Jack Dorsey met son premier tweet aux enchères sous forme de NFT