ActualitéTech

[Impact Free Mobile] SFR perd 200 000 clients

Après Orange et Bouygues Telecom, c’est autour de SFR de faire ses comptes et d’annoncer le nombre de clients perdus depuis l’arrivée de Free sur le marché du mobile.

Au total, selon Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, le deuxième opérateur mobile français aurait perdu 200 000 clients, soit 1% de son parc mobile qui regroupe près de 21M d’abonnés en France.

De son côté, Orange a annoncé avoir perdu près de 201 000 clients mobiles au total, soit 0,7% de son parc tandis que Bouygues fait état de 159 000 pertes et précise que 134 000 de ses clients seraient allés directement chez le nouveau concurrent.

Dans un entretien accordé aux Echos, Jean-Bernard Lévy, a affirmé que SFR allait continuer à proposer des offres plus attractives. Dans ce même entretien, l’homme a également pointé du doigt le rôle de l’Etat dans l’émergence de Free Mobile : « Notez que l’Etat est partout dans cette affaire : les pouvoirs publics et le régulateur ont tout fait pour aboutir à l’émergence d’un quatrième opérateur mobile et l’opérateur public lui loue son réseau dans des conditions opaques. Dans notre analyse, il y a donc bien entendu un aspect juridique. »

Un commentaire

  1. Je crois que de tous les opérateurs, SFR est celui qui a le plus la rage.. il est même pas fair-play dans ses propos. Ils essaient par tous les moyens de décrédibiliser Free mais ont quand même bien du mal à trouver des arguments qui se tiennent. Hier c’était le réseau de Free qui n’atteignaient pas les 27% (alors que selon l’ARCEP et son rapport rendu cette semaine, ils ont bien 28% du territoire national couvert) et aujourd’hui c’est l’Etat qui est complice de l’ouverture de la concurrence.. Je me demande s’ils se rendent compte du ridicule dont ils font preuve par moment.. allez salut les 3 gros on part chez le petit (on s’est bien fait tondre pendant des années quand même..)

Bouton retour en haut de la page
[Impact Free Mobile] SFR perd 200 000 clients
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?