ActualitéData Room

[Infographie] Content Marketing : comment mesurer les retombées de sa stratégie?

Si le Content Marketing a le vent en poupe, il ne peut être efficace sans en mesurer les retombées.

Le blog Pardot, spécialisé dans le marketing, s’est appuyé sur la récente étude Econsultancy sur l’état actuel des stratégies de Content Marketing et leurs retombées, pour créer une infographie intitulée « Content Marketing Metrics ».

On y découvre que 90% des interrogés reconnaissent l’importance du contenu, mais seulement 38% d’entre-eux ont une véritable stratégie de Content marketing.

Lorsqu’on demande aux marketeurs leurs principaux objectifs stratégiques, 52% souhaitent avant tout engager leur audience, 41% veulent générer du trafic sur leur site et 35% souhaitent que leur cible prenne conscience de la présence de leur société et de leurs services. Seulement 18% souhaitent assurer leur leadership sur le marché.

Concernant les metrics, 88% mesurent avant tout les visiteurs uniques sur leur site, tandis que 76% veulent connaître le nombre de pages vues par visiteur, et 71% mesurent le nombre de pages totales vues. À l’inverse, peu de marketeurs cherchent à connaître les commentaires effectués par les internautes sur leurs contenus.

Enfin, il existe 4 type de mesures différentes:

  • La consommation
  • le partage
  • Le lead
  • Les ventes

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Content Marketing : comment mesurer les retombées de sa stratégie?
Huawei: en Alsace, l’ouverture de sa première usine hors de Chine se précise
Comment Twitter veut permettre à ses utilisateurs de monétiser leurs contenus
Téléphonie d’entreprise : Ringover lève 10 millions d’euros auprès d’Expedition Capital
Valorisé à près d’un milliard de dollars, le réseau social Clubhouse passe à la vitesse supérieure
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde
YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance