Actualité

[Infographie] Les 1000 premières chaînes Youtube passées au crible

Environ 18% des 1000 meilleurs blogs sur Tumblr sont liés à la mode, contre seulement 1% des 1000 premières chaînes vidéos sur YouTube. En partant de cette information, la plateforme d’analyse dédiée aux annonceurs OpenSlate Studios a développé une infographie mesurant la valeur des 1000 premières chaînes Youtube en terme d’engagement, de cohérence et d’influence.

Le mois dernier, le top 1000 des chaînes Youtube a publié 30 000 vidéos qui totalisent, mis bout à bout, près de 173 jours de divertissement. Elles ont généré 11,3 milliards de vues, 25M de commentaires et ont été évaluées près de 55M de fois. L’infographie précise qu’une minute de vidéo visionnée (sur les vidéos du top 1000 Youtube) génère 350 interactions sociales.

On découvre ainsi que la musique et les jeux dominent le classement des chaînes populaires sur YouTube, représentant à eux seuls 45% des consultations. La comédie (14%), les loisirs (13%), et le Style (7%) complètent les cinq premières catégories des vidéos les plus vues. Plus marquant encore: seulement 23% des chaînes financées par YouTube sont dans le top 1000.

Les chaînes du top 1000 Youtube ont une grande portée sur les réseaux sociaux. Elles génèrent 44 000 interactions sociales chaque semaine, comptent près de 2,5 milliard de « j’aime » sur leurs pages Facebook officielles et une moyenne de 624 millions de followers sur Twitter.

Enfin, le montant des revenus de ces 1000 meilleurs canaux rapporte 23.000 $ net chaque mois, et ce, uniquement à partir des publicités YouTube.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Les 1000 premières chaînes Youtube passées au crible
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages