ManagementMedia

[Livre] Les sept principes fondateurs de Steve Jobs

Un an après sa mort, Steve Jobs fascine toujours autant les foules, et inspire nombre d’entrepreneurs. Celui qui a imaginé le futur de l’ordinateur personnel dans sa chambre d’adolescent a aussi bâti une véritable vision du succès. Mais comment ?

Carmine Gallo, auteur et ancien journaliste à CNN a décortiqué la « méthode Steve Jobs » dans un livre intitulé "The Innovation Secrets of Steve Jobs", et synthétisé en format électronique. L’auteur y évoque sept principes fondateurs du créateur d’Apple. Selon lui, la vision de Steve Jobs reposait d’abord sur la liberté d’agir, comme il l’avait enseigné à des étudiants de l’université de Stanford en 2005 :  » Vous savez déjà, au fond de vous ce que vous voulez réellement devenir. Faites d’abord ce que vous aimez ». Une position qui va aider l’homme à construire une vision d’entrepreneur, et surtout, une marque qui pèse aujourd’hui 625 milliards de dollars.

Une curiosité sans limite

Dans le livre de Carmine Gallo, on apprend aussi que Jobs visite en 1979 le centre de recherche de Xerox à Palo Alto en Californie. Il repère avec Steve Wozniak, son acolyte de toujours, la nouvelle technologie développée par le géant des photocopieurs qui permet aux utilisateurs d’interagir avec l’ordinateur grâce à des icônes graphiques de couleur à l’écran, en lieu et place des lignes de commande complexes. Un détail technique qu’il va reprendre pour Apple, et sa stratégie de « l’ordinateur à la portée de tous ».

Le livre nous éclaire aussi sur la personnalité extrêmement curieuse du fondateur du Macintosh, qui a longtemps prôné les expériences multiples : étude de la calligraphie, des mécanismes divers comme celles des laveuses-sécheuses et des voitures Mercedes-Benz, décryptage des modèles économiques comme celui de la chaîne hôtelière The Four Seasons… Toutes ces curiosités ont, indique Gallo, nourri l’activité et les innovations d’Apple.

Quatre autres grands principes sont aussi décrits par le journaliste  : « vendez du rêve », ou encore "renoncez à mille possibilités" et assumer ce qu’une entreprise ne peut pas faire. L’écrivain, qui livre là de précieux conseils d’entrepreneurs, termine son ouvrage en donnant un début de solution à la crise mondiale qui sévit, avec cette question : Qu’aurait fait Steve Jobs ?

[Publirédactionnel]

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This