ActualitéChiffres Cles

[Infographie] Plus de la moitié des européens adeptes du showrooming

Le showrooming, pratique qui consiste à aller voir un produit en magasin avant de le commander sur Internet, commence à s’imposer comme tendance de fond et à déstabiliser les grandes surfaces, qui craignent d’être réduites au rang de simples vitrines.

Réalisée par TNS, l’infographie ci-dessous nous offre une analyse de ce phénomène à l’échelle globale, dressant un tableau des pratiques du showrooming dans les différentes régions du monde.

On y apprend notamment que les plus gros « showroomers » sont les Asiatiques, qui sont 71% à se rendre en magasin avant de faire leurs achats sur le Web. Les Européens sont 54% à le faire.

L’infographie nous renseigne également sur la place du mobile dans cette pratique : 43% des interrogés l’utilisent pour consulter des commentaires en magasin, et 31% pour comparer les prix. Toutefois, les clients préfèrent encore recueillir l’information auprès d’un conseiller (36%) que sur leur téléphone (34%).

Ce bilan n’est pas alarmant pour les magasins physiques, qui peuvent considérer l’utilisation croissante du mobile comme une opportunité et non comme une menace. En effet, 38% des interrogés aimeraient recevoir des bons de réduction sur leur téléphone, et  30% seraient prêts à payer directement sur leur appareil.

showroom

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Plus de la moitié des européens adeptes du showrooming
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
tiktok
Comment TikTok veut séduire les PME européennes